Migration : 50 Subsahariens périssent en tentant de joindre les Îles Canaries depuis le Maroc

L'un des bateaux dont les occupants ont été secourus cette semaine au large de Gran Canaria. / Ph. Ángel Medina - EFE
L’un des bateaux dont les occupants ont été secourus cette semaine au large de Gran Canaria. / Ph. Ángel Medina – EFE

Au moins 50 migrants subsahariens ont perdu la vie, jeudi, lorsque les deux bateaux à bord desquels ils se dirigeaient vers les Îles Canaries ont fait naufrage, l’un au large de Dakhla, et l’autre à Nouadhibou, en Mauritanie.

Selon l’agence espagnole EFE, les corps du premier groupe ont été retrouvés par des bateaux de pêche marocains et par des membres de la Marine royale, selon des sources officielles, qui ont ajouté que dix autres migrants ont été secourus.

Les sources ont ajouté que les autorités marocaines continuent de se mobiliser pour sauver d’éventuels survivants ou retrouver les cadavres qui auraient été à bord de cette embarcation qui a fait naufrage à environ 20 kilomètres au sud-est de Dakhla.

De son côté, la défenseuse des droits humains et porte-parole de l’ONG espagnole Caminando Fronteras, Helena Maleno a souligné sur son compte Twitter que le nombre de personnes décédées est passé à 27, tandis qu’on ignore toujours celui de personnes voyageant dans ce bateau.

Quant au second naufrage, 40 autres migrants subsahariens ont péri après que le bateau avec lequel ils tentaient de rejoindre les îles Canaries a chaviré, en haute mer mais non loin de la côte de Nouadhibou (Mauritanie), selon une source sécuritaire. Un seul survivant a été sauvé.

Ce bateau aurait subi une panne et est resté à la dérive pendant plusieurs jours sans être localisé, a expliqué la même source, ajoutant que ses occupants ont décidé de sauter dans la mer mais se sont tous noyés, sauf le survivant retrouvé sur les rives de Nouadhibou par les autorités mauritaniennes. Originaire de Gambie, il a assuré que l’embarcation est partie depuis les côtes marocaines.

EFE rappelle que les autorités marocaines ont retrouvé, lundi, sept corps de migrants et ont secouru 40 Subsahariens au large de Tarfaya.

Yabiladi.com