Mauritanie : l’UIT propose son appui technique sur des projets numériques

Mauritanie : l’UIT propose son appui technique sur des projets numériques
(Agence Ecofin) – Le gouvernement mauritanien multiplie les partenariats pour accélérer la transformation numérique de la Mauritanie. L’exécutif ambitionne de faire du numérique un véritable levier de développement socio-économique à l’horizon 2025.

L’Union internationale des télécommunications (UIT) est disposée à apporter son appui technique à la Mauritanie dans divers domaines numériques. La question a fait l’objet de discussions la semaine dernière entre Mohamed Abdallahi Louly, ministre mauritanien de la Transformation numérique, et Doreen Bogdan Martin (photo, à gauche), secrétaire générale de l’UIT. C’était en marge d’une réunion de travail sur le numérique organisée par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) du lundi 6 au mercredi 8 mai à Genève, en Suisse.

Les discussions ont notamment porté sur la cybersécurité ; le renforcement des capacités en infrastructures numériques ; l’utilisation de l’IA pour l’éducation inclusive ; l’amélioration de l’accès de la population aux grands modèles de langage ; l’ajout de la Mauritanie à l’initiative GIGA qui vise à connecter les écoles à Internet ; le renforcement des capacités des cadres mauritaniens grâce à des stages à l’UIT…

Ces initiatives devraient contribuer à accélérer la mise en œuvre de « l’Agenda national de transformation numérique 2022-2025 » qui vise à faire du numérique un véritable levier de développement socio-économique. Le gouvernement mauritanien bénéficie déjà de l’appui de la Banque mondiale dans le cadre du volet Mauritanie du programme régional d’intégration numérique en Afrique de l’Ouest (WARDIP) d’un coût de 60 millions $. L’institution de Bretton Woods contribue également au financement du projet de connexion de la Mauritanie à un deuxième câble sous-marin de fibre optique avec la Banque européenne d’investissement (BEI).

L’appui technique de l’UIT devrait contribuer à renforcer les acquis de la Mauritanie en matière de transformation numérique et mieux équiper les cadres et les populations pour tirer profit des avantages du monde numérique. Dans son « Network Readiness Index 2023 », Portulans Institute classe le pays à la 131e place au plan mondial sur 134 pays pour sa maturité technologique, l’accès de sa population aux services télécoms, sa réglementation et la contribution du secteur télécoms à l’économie. Sa moyenne de points est de 23,73 sur 100.

Isaac K. Kassouwi

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page