Mauritanie-France : signature de 4 conventions de financement

FMcQR40XIBsJcJA e1645837472735
FMcQR40XIBsJcJA e1645837472735

Mauritanie-France : signature de 4 conventions de financement, signées ce matin par le ministre des affaires économiques et de la promotion des secteurs productifs et l’ambassadeur de France, dans les domaines de l’entreprenariat, de l’aménagement rural, de la transition écologique et de la statistique et de l’analyse économique.

Le ministre des Affaires économiques et de la Promotion des secteurs productifs, accompagné du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle et du directeur général de l’Agence nationale de la statistique et de l’analyse démographique et économique (ANSADE), l’ambassadeur de France en Mauritanie et la directrice de l’Agence française de développement (AFD) ont signé quatre conventions permettant à la France d’appuyer la réalisation du Programme Prioritaire Elargi du Président (ProPEP).

1. Appui à l’entreprenariat dans le cadre de la troisième phase du programme Mechroui Moustakbeli (Mon Projet, Mon Avenir)

Neuf millions d’euros (9M€) seront alloués par l’AFD pour la mise en place de la troisième phase du programme Mechroui Moustakbeli du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle destiné au financement de PME sur tout le territoire national.

Ce financement additionnel complètera le financement équivalent à 4M€ déjà apporté par le gouvernement mauritanien. En plus d’un appui financier aux entrepreneurs, cette troisième phase soutiendra la mise en place de dispositifs d’accompagnement des créatrices et créateurs d’entreprise pour assurer le succès de leur projet sur la durée. Les femmes porteures de projet seront des bénéficiaires privilégiés.

Au total, avec l’appui de l’AFD, le gouvernement mauritanien consacrera un budget de treize millions d’euros (13M€) au programme Mechroui Moustakbeli (Mon Projet, Mon Avenir) qui permettra de financer 5 000 PME mauritaniennes et de créer 15 000 emplois directs.

2. Appui à la réalisation d’une étude de faisabilité d’un projet d’aménagements agricoles prévu dans l’Axe 3 du ProPEP.

Le gouvernement mauritanien envisage d’aménager 40 000 ha de terres agricoles situés dans la zone de Bouhdida, entre la vallée du fleuve Sénégal et le lac d’Aleg, dans la région du Brakna. L’AFD apportera une contribution de 200 000€ pour la réalisation d’une étude de faisabilité qui doit permettre aux autorités mauritaniennes d’avoir une meilleure connaissance de la zone, de réaliser une analyse sociale et environnementale et d’identifier les différents scénarios pour l’alimentation en eau des terres aménagées et pour trouver les financements nécessaires à la mise en œuvre de ce projet.

3. Appui au renforcement du système national de statistique mauritanien.

A la demande de l’ANSADE, une coopération technique avec l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) français sera mise en place pour une période de deux ans. Cette coopération avec l’INSEE sera financée à hauteur de 250 000€ par l’AFD et contribuera à accompagner l’ANSADE dans sa transformation en un pôle d’excellence dans les domaines de la statistique et de l’analyse économique, grâce à l’échange d’experts.

4. Appui à la définition de la trajectoire énergétique de la Mauritanie à l’horizon 2050

Dans le cadre de sa stratégie de long terme, la Mauritanie bénéficiera de l’appui de la Facilité 2050 mise en place par l’AFD pour définir des scénarios de transition énergétique. La Facilité 2050 vise à accompagner une vingtaine de pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique latine et du Moyen-Orient pour soutenir l’élaboration de stratégies de développement à long terme à faibles émissions de carbone et résilient au changement climatique, ainsi que des politiques publiques connexes et des actions de renforcement de capacités.

Nouakchott, le 25 février 2021 –

Ambassade de France