Manœuvres pour éliminer des forces de l’opposition démocratique

Manœuvres pour éliminer des forces de l’opposition démocratique

Par son communiqué en date du 1/10/2022, le parti Refondation pour une Action Globale avait alerté les partis politiques de l’opposition et l’opinion nationale sur la déviation excessivement dangereuse que commençait à prendre le processus démocratique d’une façon générale et les prochaines élections municipales, régionales et législatives en particulier.

En effet, le Parti Refondation pour une Action Globale attirait l’attention sur le fait que le Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation avait convoqué les formations politiques pour discuter de questions relevant de la seule compétence de la Commission Électorale Nationale Indépendante, était tout simplement une voie menant à la case départ c’est à dire au temps de la maîtrise totale des opérations et des résultats des élections par le Département ministériel de l’Intérieur.

Aujourd’hui voici donc que l’intention de maîtriser, et exclusivement, et lui seul, les résultats des élections, le pouvoir vient de lancer une campagne relative à un projet de carte d’électeur ´ unique ‘´dont le but final est de tenter de d’imposer cette carte aux partis politiques impliqués dans les futures consultations électorales.

Cette manœuvre n’a autre signification, comme elle n’a autre résultat que d’éliminer de la course toutes les forces de l’opposition démocratique, démissionnant ainsi devant la transparence des consultations électorales, devant le renoncement à l’utilisation par le pouvoir des deniers et moyens humains et matériels publics.

Face aux conséquences que pourrait engendrer cette manœuvre qui met en cause aussi bien la crédibilité nationale et internationale de nos élections que la justice et la quiétude chez nous, un appel urgent est lancé au pouvoir, aux formations politiques et de la société civile, à toutes les personnalités nationales de marque, comme aux pays frères et amis de la Mauritanie, pour arrêter la poursuite de cette pente qui, comme d’autres sont de nature à porter grand préjudice au pays.

Nouakchott le, 17/11/2022
Oumar Yali, Président du Parti RAG.

Bouton retour en haut de la page