Mali: Vers une nouvelle “constitution Tony Blair” pour le Mali

Assim Bah Ndaw
Assim Bah Ndaw

Mali: Vers une nouvelle “constitution Tony Blair” pour le Mali : L’assistanat au service de l’humiliation de la nation.

 Le nouveau président par intérim du Mali Bah N’Daw assiste à la cérémonie d’inauguration avec le nouveau vice-président malien le colonel Assimi Goita à Bamako, au Mali, le 25 septembre 2020. REUTERS/Amadou Keita

Les autorités de la Transition ont décidé de vendre l’honneur du Mali et l’âme de la souveraineté nationale du pays au diable de la Fondation Tony Blair Institut for Global Change.

Par un acte de mépris de notre souveraineté nationale, elles ont décidé de sous-traiter l’élaboration de la nouvelle Constitution de notre pays à des tripatouilleurs étrangers commis par Blair pour mieux y intégrer les desiderata de l’Accord séparatiste d’Alger.

La Transition militaire couchée à plat – ventre devant le projet séparatiste d’Alger, espère-telle ainsi que le label insultant de la Fondation Blair servira de passeport à la constitutionnalisation de la partition de notre pays?

Qui impose au Mali l’inutile et la superflue assistance encombrante de la Fondation Blair et son assistance -ingérence ?

Les masques ne vont certainement plus tarder à tomber. Les Maliens attendent de pied ferme les tripatouillages que nous proposent les experts de Tony Blair auxquels nous ne nous priveront aucunement de rappeler que nous sommes ici au Mali chez nous. Que nous sommes tout à fait aptes intellectuellement et en toute souveraineté, à nous occuper nous-mêmes de notre Loi fondamentale dont l’élaboration par des plumes étrangères est une injure à notre peuple.

Aucune expertise étrangère ne saurait se substituer et s’imposer au peuple souverain du Mali dans sa volonté constituante.

Dr Brahima FOMBA

Source : Le Matinal

maliactu