Les équipes africaines à l’épreuve de leurs performances

Mauritanie equipe locale 547125 7852041
Mauritanie equipe locale 547125 7852041

Les équipes africaines à l’épreuve de leurs performances

Retour sur les éliminatoires du Mondial-2022

Rédaction LNR

Lancées durant la trêve internationale, les éliminatoires de la Coupe du monde-2022 ont engagé 40 équipes regroupées en 10 groupes de 4.

La première phase a permis à de nombreuses équipes d’éviter la trappe en faisant le plein de points avec seulement deux victoires en deux rencontres.

Ce n’est certes pas suffisant, mais elles échappent, un tant soit peu, aux premières menaces qui surgiraient pour quelques-unes des équipes dans le cas où elles ne réussiraient pas à se mettre à l’abri d’éventuelles mauvaises surprises, dont la reprise est programmée pour octobre prochain. Elle sera décisive pour les équipes qui occupent les premières places puisque seuls les premiers accéderont au troisième tour. «Les qualifiés s’affronteront alors en double confrontation directe pour déterminer les cinq pays qui représenteront le continent pour la prochaine Coupe du monde de football».

Le champion d’Afrique confirme ses intentions

Dans le groupe A, le champion d’Afrique algérien confirme ses intentions de se battre pour confirmer sa place dans ces différentes courses (CAN et Mondial-2022). Face au Djibouti, le message était fort grâce au score affiché, en l’occurrence 8-0. Les Fennecs ne pouvaient faire mieux que de s’installer dans le compartiment des qualifiés, malgré le match nul face au Burkina Faso (1-1), devançant ainsi les Étalons que grâce à la différence de buts. Avec 29 matches consécutifs sans défaite, le champion d’Afrique qui ne sous-estime aucune des équipes promet à travers ses discours de mieux s’organiser techniquement face Niger.

Le Burkina, quant à lui, veut se débarrasser des mauvaises idées qui lui collent à la peau, et n’en veut pour preuve le résultat réalisé face aux champions d’Afrique «aurait-il réussi sans l’agressivité et les fautes dont le penalty non sifflé par l’arbitre, ce qu’aucun arbitre n’oserait taire». Le suspense ne pourrait prendre fin que lors de la dernière journée. Trois points d’avance sur leurs deux adversaires, la Tunisie est aux commandes grâce à ses deux victoires.

Dans le groupe B, la Tunisie confirme

La première face à la Guinée équatoriale (3-0) à Rades et une autre à Ndola sur la pelouse de la Zambie (2-0). Ses ambitions qui ne datent pas d’aujourd’hui, elle veut avoir sa revanche, et faire oublier à ses supporters les différents échecs et ses sorties prématurées lors de la dernière CAN. Cette fois, les Aigles ont développé un jeu plus organisé, plus convaincant et notamment sans but encaissé.

Le Sénégal et le Nigeria décrochent un deuxième succès

Le Sénégal et le Nigeria ont décroché un deuxième dans les éliminatoires du Mondial-2022 en s’imposant à l’extérieur en fin de match respectivement contre le Congo (1-3) et le Cap Vert (1-2) ce mardi à l’occasion de la 2e journée. Après son succès à domicile face au Togo (2-0), le Sénégal a parfaitement enchaîné en arrachant la victoire au Congo (3-1). Ce succès tardif mais assez logique au vu de la physionomie du match offre aux Lions 2 points d’avance sur la Namibie en tête du groupe H.

Les Libyens surprennent

La surprise nous vient de l’équipe libyenne, bien que coincée pourtant dans un groupe comprenant le favori égyptien, le Gabon et l’Angola, elle réussit à bousculer tout le monde pour s’offrir la première place avec deux victoires sur l’équipe du Gabon (2-1) et de l’Angola (0-1). Qu’en-est-il des Pharaons qui se sont imposés lors de son premier match face à l’Angola ? Ils n’ont pu faire mieux, si ce n’est réalisé un nul face au Gabon (1-1). Conséquence de ce mini-bilan, limogeage de son sélectionneur Hossam Al Badry, «vainqueur de la Ligue des champions avec Al-Ahly en 2012, malgré un bilan de 5 victoires et 4 matches nuls en 9 rencontres.

Son successeur ne sera nul autre que l’expérimenté Carlos Quieroz, ancien adjoint de Sir Alex Ferguson à Manchester United, mais aussi ancien entraîneur du Real Madrid, du Portugal, de l’Iran ou encore de la Colombie ces dernières années». Qualifiée pour la première Coupe d’Afrique des nations de son histoire en 2019 et à nouveau présente pour la prochaine édition, la Mauritanie risque en revanche de devoir patienter avant de goûter aux joies de la Coupe du monde.

La Mauritanie menacée par la trappe

Déjà surpris à domicile par la Zambie (1-2) les Mourabitounes s’inclinent face à la Guinée Equatoriale (1-0) un mardi à Malabo à l’occasion de la 2e journée des qualifications. Seule la première place du groupe est en effet qualificative pour les barrages et les Mauritaniens accusent déjà 6 points de retard sur la Tunisie, qui sera leur adversaire en octobre.

Enfin savoir que…

«Les leaders des groupes seront qualifiés pour le troisième tour. Un tirage au sort sera ensuite effectué pour déterminer les confrontations et les matches aller-retour de cette dernière phase qui verra émerger les cinq qualifiés africains pour la Coupe du monde de la FIFA, Qatar-2022».

Synthèse H. Hichem

lnr-dz