Le statut juridique du Sahara occidental est défini par le droit international


NEW YORK (Nations Unies) – Le représentant du Front Polisario auprès des Nations Unies, Mohamed Omar Sidi, a déclaré vendredi que le statut juridique du Sahara occidental est défini par le droit international et les résolutions des Nations Unies.

« Le statut juridique est déterminé par le droit international et les résolutions des Nations Unies qui ne reconnaissent aucune souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental », a réaffirmé Sidi Omar dans un tweet après l’annonce du président américain sortant, Donald Trump de sa décision de reconnaître les prétendues revendications marocaines au Sahara occidental.

Pourtant, souligne le diplomate sahraoui, « cette décision montre que le régime du Maroc est prêt à vendre son âme pour maintenir son occupation illégale de certaines parties du territoire sahraoui « .

Ce statut consacré dans les textes internationaux, explique M. Sidi Omar, a été réaffirmé par le porte-parole des Nations Unies qui a souligné que le conflit du Sahara occidental était une question de décolonisation qui relevait de la responsabilité des Nations Unies.

M. Trump, qui quittera la Maison Blanche le 20 janvier, a indiqué qu’il avait signé jeudi une proclamation reconnaissant la marocanité du Sahara Occidental, en même temps qu’il annonçait que Rabat s’était engagé à normaliser ses relations avec Israël.

Algerie Presse Service

Bouton retour en haut de la page