Le président donne lance le programme national de réhabilitation

27 01 2020 M 00 00 14
27 01 2020 M 00 00 14

Le Président de la République Son Excellence, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani a donné lundi, à partir de la localité de ville de Chichia, relevant de l’arrondissement administratif de Jidr El Mohguen, (moughataa de Rosso), le coup d’envoi du lancement du programme national d‘aménagement, de construction et de réhabilitation des barrages.

Le premier axe de ce programme concerne la mise en œuvre de 74 projets irrigués couvrant 5726 hectares au profit de 11 mille familles pour un coût estimé à plus de 6 milliards d’ouguiyas sur financement de l’Etat mauritanien et en coopération avec la Banque mondiale (BM) et la Banque africaine de développement (BAD).

Le deuxième axe, qui englobe les wilayas du Trarza, et du Brakna dans le domaine irrigué, concerne la construction et la réhabilitation de 74 barrages dans dix wilayas du pays, qui sont les deux Hodhs, l’Assaba, le Brakna, le Gorgol, le Guidimagha, le Tagant, l’Adrar et l’Inchiri en plus du Tiris Zemmour, couvre une superficie estimée à environ 6000 hectares et profite à 12 000 familles pour un coût de 9 milliards d’ouguiyas sur financement de l’Etat, de la BM, de la BID, de la BAD et de l’Union Européenne.

Le Président de la République a ensuite dévoilé la plaque commémorative de cette importante réalisation et écouté des explications y afférentes notamment sur la nature, les composantes et les étapes de la mise en œuvre de ce vaste programme avant de donner le coup d’envoi des travaux, autorisant les bulldozers et camions à entamer l’aménagement des zones précitées.

Le ministère planche actuellement sur l’exécution d’un programme de 5.000 hectares au cours de l’année 2021, englobant toutes les Wilayas de la vallée, en plus de la construction de 12 barrages dans les wilayas pluviales.

Le président de l’Union Nationale des Agriculteurs, M. Dia Adama Oumar, a assuré que ce projet concrétise l’engagement que le Président de la République s’est engagé à réaliser dans le programme « Mes Engagements » devant les citoyens.

M. Dia Adama Oumar a déclaré: « Les observations du Président de la République sont pertinentes et objectives, notamment en ce qui concerne la nécessité de faire progresser le secteur agricole, ce qui justifie votre présence ici dans cette région pour lancer le programme national de récupération de 5726 hectares et la construction de 74 barrages, ce qui démontre votre attachement à l’histoire de ce pays et l’attachement de ses habitants au développement du secteur agricole pour atteindre l’autosuffisance alimentaire ».

M. Dia Adama Oumar a souligné l’attachement de la Fédération nationale des agriculteurs aux orientations du Président de la République en matière de développement agricole, soulignant qu’il existe des problèmes qui seront résolus, à la faveur du climat propice, marqué par la justice, l’équité et la lutte contre les inégalités sociales.

Il a souligné que la dernière campagne agricole a connu quelques améliorations, appelant à surmonter tous les obstacles susceptibles d’empêcher l’augmentation de la production et à favoriser des initiatives et approches traitant des problèmes organisationnels et du cycle agricole.

À son tour, le maire de Jedr El-Mohguen, M. Boubacar Ali Ahmed Salem, a souhaité, au nom des résidents de la Wilaya du Trarza, la bienvenue au Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, indiquant que cette visite contribuera inévitablement à améliorer la vie des résidents.

Il a affirmé que la volonté du président de lancer un projet de cette ampleur reflète son intérêt pour le citoyen faible, privé par le manque de capacités, de bénéficier des richesses de son pays.

Le maire a relevé l’importance que revêt l’accompagnement de ces réformes pour résoudre certains problèmes tels que les coûts de production élevés, la hausse des prix des intrants tels que les engrais, le carburant, appelant à la remise en état des ergs de Tambass et de Lourine au profit de la population riveraine.

Il a également appelé à désenclaver la commune, à l’ouverture de cantines scolaires, à la réhabilitation des locaux de la commune et à la construction d’une école dans le village de « Lourine ».

De son côté, le porte-parole des bénéficiaires, M. Ely Ould Soueidina, a souhaité la bienvenue au Président de la République et à la délégation qui l’accompagne, au nom des habitants de Diaguina et des villages voisins a déclaré que cette visite est la preuve de la sincère volonté manifestée par le Président de la République depuis qu’il a pris les rênes des affaires dans le pays, de mettre en œuvre l’ambitieux programme « Mes Engagements », dont la principale priorité est de lutter contre la pauvreté, l’exclusion et la marginalisation.

Il a enfin souligné que les bénéficiaires apprécient hautement ces réformes agricoles et demandent à ce que cette tendance se poursuive pour assurer le bien-être et l’amélioration des conditions de la population dans les zones rurales.