Le Président de la République visite le chantier de construction d’un complexe commercial dans la capitale

Le Président de la République visite le chantier de construction d’un complexe commercial dans la capitale

Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a effectué jeudi soir une visite aux travaux de construction d’un complexe commercial (waqf) dans la moughataa de Arafat dans la wilaya de Nouakchott- sud.

Au cours de cette visite, le Président de la République a été informé sur le terrain de l’état d’avancement des travaux de cet équipement commercial, qui est le plus grand complexe commercial (waqf) construit à Nouakchott.

Le Chef de l’État a visité ensuite les pavillons de ce complexe, où des explications lui ont été données par les responsables concernés sur les moyens techniques utilisés dans son exécution.

Le Président a été notamment édifié sur ses composantes, sa capacité d’absorption et son apport qualitatif aux activités commerciales à Nouakchott en particulier comme dans le pays.

Ce projet commercial, qui est le plus grand complexe waqf du genre à Nouakchott, est financé par le Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID) avec une enveloppe de 10 millions de dollars. Il est le fruit de la coopération constructive liant le gouvernement mauritanien et le Groupe de la Banque Islamique de Développement.

Cet important projet commercial se construit sur une réserve foncière de 4 hectares, sur une zone bâtie de 28 mille mètres carrés, et comprend 348 magasins, 67 bureaux administratifs et une zone de service qui comprend des salles pour la prière, des restaurants, des stands pour le change, 20 stands techniques etc…

L’avancement des travaux dans la construction de ce complexe atteint désormais 56%, après l’expiration de 64% des délais contractuels fixés pour l’achèvement des travaux..

A son arrivée, le Président de la République a été accueilli par le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement du Territoire, le wali de Nouakchott- Sud, le Hakem d’El Mina et le maire de sa commune.

Bouton retour en haut de la page