Le Premier ministre tient une réunion avec des responsables du Commissariat aux droits de l’homme.

10 05 2021 M 003
10 05 2021 M 003

Le Premier ministre tient une réunion avec des responsables du Commissariat aux droits de l’homme.
Le Premier ministre M. Mohamed Ould Bilal a tenu une réunion lundi à Nouakchott, au Centre de Formation Interactif du ministère du Pétrole, des Mines et de l’Énergie, avec les responsables du Commissariat aux Droits de l’Homme, à l’Action Humanitaire et aux relations avec la société civile.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des instructions de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, qui visent à accélérer le rythme de mise en œuvre de son programme, qui a été décliné dans la Déclaration de politique générale du gouvernement.

Au début de la réunion, le Premier ministre a transmis les instructions de Son Excellence le Président de la République sur la nécessité d’accélérer la mise en œuvre du programme présidentiel de manière à traduire dans la réalité les aspirations des populations assoiffées de développement économique et social.

À cet égard, M. Mohamed Ould Bilal a expliqué que les principales références pour le travail du gouvernement sont le programme de Son Excellence le Président de la République et la Déclaration de politique générale du gouvernement, qui décline les objectifs du programme présidentiel, en plans et stratégies sectorielles.

A cet égard, le Premier ministre a évoqué les principes qui gouvernent l’action d’une bonne administration, celle qui se conforme toujours à la loi et aux procédures en vigueur ; qui oriente tous ses efforts dans l’intérêt des citoyens et de l’État ; qui accélère les démarches administratives ; qui répond aux exigences des citoyens et assure une bonne coordination ; une administration qui fait de la célérité dans la prise de décision son leitmotive et qui se soucie de la concertation et de la coordination dans le domaine du travail, et de l’échange d’informations.

Il s’agit aussi de promouvoir le système de documentation et d’archivage de l’administration et de travailler avec esprit d’équipe unie et solidaire.

M. Mohamed Ould Bilal a également souligné la nécessité de faire preuve de discipline, de respect de la hiérarchie administrative et d’avoir toujours à l’esprit la responsabilité que nous assumons pour les décisions que nous prenons et les activités que nous menons.

Le Premier ministre a précisé que le bilan de l’action du gouvernement en matière d’amélioration des conditions de vie des classes vulnérables était au niveau requis et que le gouvernement avait lancé une nouvelle approche qui mettait fin aux pratiques de l’administration précédente marquées par sa stagnation, avertissant que les dysfonctionnements de cette administration constituaient un lourd fardeau qui a freiné le rythme de la mise en œuvre du programme présidentiel.

Il a affirmé que l’action du gouvernement tend à relever ce grand défi afin que le programme du Président de la République soit pleinement réalisé pour réaliser les aspirations des citoyens au bien être et à la prospérité.

Le Commissaire aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile, M. Hassana Ould Boukhreiss, a indiqué dans une déclaration à l’Agence mauritanienne d’Information que le Premier ministre, a exhorté au cours de la réunion à travailler dur, traiter les dossiers de manière professionnelle et accorder la priorité aux citoyens, en particulier aux visiteurs du commissariat. Le Commissaire a ajouté qu’à la lumière de ces instructions, un comité interne sera mis sur pied chargé de leur mise en œuvre.

Il a indiqué que le Premier ministre avait écouté un exposé sur les réalisations du Commissariat au cours des deux dernières années, notamment dans le domaine de la mise en œuvre du programme de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, en matière de droits de l’homme, de soutien et de promotion de l’espace associatif.

M. Ould Boukhreiss a rappelé à cet égard la nouvelle loi qui ne manquera pas de favoriser un bond en avant pour cet espace associatif, relevant par ailleurs, l’accent mis sur la bonne gouvernance, qui est importante dans le domaine des droits de l’homme et indispensable pour promouvoir la création et l’esprit d’innovation, ce qui est de nature à créer de nouveaux projets qui contribueront à la mise en œuvre de la politique du gouvernement et partant du programme du Président de la République.

La réunion s’est déroulée en présence du ministre secrétaire général du Gouvernement, du directeur de Cabinet du Premier ministre, d’un chargé de mission à la Présidence de la République, et des conseillers au Premier ministère.