Le pole de l’enquête reçoit les clés de centaines de voitures et décide d’auditionner Ould Abdel Aziz la semaine prochaine

jad20210416 mmo mauritanie itv ouldabdelaziz photo2 scaled 1618577943
jad20210416 mmo mauritanie itv ouldabdelaziz photo2 scaled 1618577943

Le site Mourassiloun a appris de sources bien informées que le pole chargé de l’enquête a reçu les clés de centaines de voitures que le parquet avait saisies.

Des témoins oculaires ont déclaré que les membres du pôle d’enquête sont arrivés aujourd’hui, vendredi, dans certains endroits où les voitures sont garées , y compris la fondation RAHMA que gère le fils de l’ancien président.

Les membres du pole d’enquête ont procédé au remplacement des serrures de ces engins et remis les anciennes serrures aux personnes concernées, non sans les informer que les entrepôts où sont garés ces véhicules sont désormais sous le contrôle du pôle d’investigation.

Plus d’une centaine de voitures saisies appartiennent à la fondation RAHMA que dirigent des membres de la famille de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Par ailleurs, le pôle d’enquête a décidé d’auditionner l’ancien président, Mohamed Ould Abdel Aziz, en milieu de semaine prochaine. Il s’agit de la première convocation après son inculpation par le parquet.

Ould Abdel Aziz est actuellement soumis à un contrôle judiciaire, qui l’oblige à signer trois fois par semaine sa présence, auprès de la police des crimes économiques.

L’avocat d’Ould Abdel Aziz, maitre Mohameden Ould Ichidou , avait déclaré il y a quelques semaines, que si son client parlait, « la Mauritanie serait ébranlée ».

Ould Abdel Aziz a déclaré, dans une interview publiée hier ,dans le magazine « Jeune Afrique », qu’il parlera à la justice et donc n’arguera pas l’article 93 de la constitution qu’il évoquait auparavant.

Source : https://mourassiloun.com/node/18287

Traduit par adrar info