Le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation appelle à privilégier l’action collective dans la lutte anti-Covid

Le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation a appelé à la coopération et à donner plus d’espace à l’action collective pour lutter contre le Coronavirus, selon un communiqué du ministère, dont copie est parvenue à l’Agence Mauritanienne d’Information:

« Dans un communiqué diffusé hier lundi 21 décembre courant, la force en charge du couvre-feu a été évoquée.

Dans ce contexte, le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation rappelle qu’il apprécie tous les sacrifices consentis par le personnel médical de notre pays depuis l’apparition de la pandémie de Covid 19 malgré sa gravité et ses dégâts mortels.

Face à cette situation, certaines mesures ont été adoptées, dont le couvre-feu, en application des conseils émis par le groupe médical, qui constituent à ses yeux – à juste titre – un outil important pour lutter contre la pandémie.

La force affectée au suivi et au contrôle des mesures de précaution dans ce contexte – comme en toutes circonstances – n’a nullement l’intention de porter préjudice de quelque nature que ce soit, mais a fait preuve d’un haut degré de professionnalisme et de discipline.

La réflexion porte et portera toujours sur une action collective de protection de notre pays, sur la base des mesures de précaution. L’unique objectif du badge évoqué dans la critique est organisationnel, en vue d’éviter les conflits.

Dans un souci efficacité et d’efficience par rapport à notre responsabilité collective de lutte contre l’épidémie, la suggestion de mesures appropriées incombe aux acteurs du secteur médical, dont cette proposition d’adopter une carte délivrée par le corps médical: médecins, sages-femmes, infirmiers…, avec une déclaration professionnelle du secteur d’affection du récipiendaire, ou tout autre mécanisme opportun adopté par le groupe médical.

Dans ce contexte, le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation renouvelle toute sa reconnaissance et son plein respect pour notre groupe médical national, et affirme sa pleine confiance dans les forces de sécurité qui assurent notre protection jour et nuit avec sacrifice et sincérité.

Nos forces armées et de sécurité sont aux premières lignes aux côtés du personnel médical, elles méritent donc appréciation et respect.

En cette circonstance particulière, nous devons tous être solidaire et donner davantage de place à une action collective pure pour combattre cet ennemi invisible et le vaincre.

Nouakchott le 21/12/2020″

Source : essahraa avec AMI

Bouton retour en haut de la page