Le ministère de l’Intérieur déclare Kiffa ville bouclée

Le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation a annoncé, dans un communiqué rendu public, ce mardi, qu’en raison des évolutions de la propagation de la pandémie au niveau de Kiffa, capitale régionale de l’Assaba, marquées par une augmentation des cas de contamination au covid-19, le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation déclare la ville de Kiffa zone bouclée.

Le communiqué ajoute : « Les autorités publiques prendront toutes les mesures et dispositions nécessaires à l’opération de bouclage de la ville conformément aux impératifs que dicte cette situation particulière ».

Par ailleurs, le communiqué souligne : « A cette occasion, le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation rappelle à tous la nécessité d’interagir positivement avec les mesures préventives et d’observer les comportements qu’impose la situation actuelle pour la préservation de la santé de tous dans ce contexte exceptionnel.

‘’Dix- huit nouveaux cas ont été confirmés de coronavirus dont un médecin viennent d à Kiffa, selon le directeur général du centre hospitalier de Kiffa, Dr El Vak Ould Ahmed Baba.

Dr El Vak Ould Ahmed Baba a ajouté que les cas sont contaminés par le premier cas déclaré dans la ville il y a quelques jours, celui du technicien de de santé, arrivé de Nouakchott pour l’entretien des équipements de l’hémodialyse.

Le directeur, qui s’est auto-confiné dans son bureau, a déclaré à l’AMI au téléphone que ses services ont effectué des tests pour plus de cinquante personnes qui étaient en contact avec le cas, surtout pour le personnel de l’hôpital et les malades qui souffrent d’insuffisance rénale.

Il a enfin indiqué que la situation des confinés est stationnaire, et appelé les citoyens à veiller à l’application des mesures préventives.

Bouton retour en haut de la page