A la Une

Le Mali va retirer le personnel de la Force du G5 Sahel à partir de la fin du mois

le personnel de la Force du G5 Sahel va se retirer du Mali

Le Mali a annoncé que le personnel malien de la Task Force G5 Sahel, dont il avait précédemment annoncé le retrait, sera retiré à partir du 30 juin.

Dans une déclaration écrite de l’état-major général du Mali, il a été indiqué que le personnel malien travaillant dans le cadre de la force opérationnelle du G5 Sahel commencera à se retirer à partir du 30 juin.

Composée du Niger, du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie et du Tchad, la Force du G5 Sahel a été créée en 2014 pour renforcer la coopération sur la sécurité, la situation humanitaire et économique dans la région.

La Force du G5 Sahel dont le siège est à Nouakchott a été créée dans le but de développer les politiques de développement, de coopération et de sécurité de la région, ainsi que de soutenir la force française et la Mission des Nations unies (ONU) pour la stabilité (MINUSMA), luttant contre des groupes terroristes comme Al-Qaïda au Maghreb Islamique, Mourabitounes, DAESH et Boko Haram.

Bouton retour en haut de la page