Le Groupe de Genève dénonce la politique des «deux poids deux mesures» adoptée à l’égard des Sahraouis

Le groupe de Genève de soutien au Sahara occidental a appelé, ce mardi, la communauté internationale à faire preuve «d’impartialité» à l’égard du peuple sahraoui et de sa cause, et à la cessation de la politique des «deux poids deux mesures» adoptée dans le traitement du dossier des droits de l’homme au Sahara Occidental.
Dans une déclaration à l’APS, la représentante du Front Polisario en Suisse et auprès des organisations internationales à Genève, Oumeima Mahmoud Abdessalem, a souligné que le groupe de Genève de soutien au Sahara occidental a exhorté la communauté internationale à agir et «à faire preuve d’impartialité à l’égard des Sahraouis et de leur cause juste», lors de sa réunion avec le Haut-Commissaire aux droits de l’Homme dans le cadre du débat général autour du deuxième point inscrit à l’ordre du jour de la 51e session du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU à Genève.
Composé de 15 États amis du Sahara occidental et présidé par l’Afrique du sud, le groupe a dénoncé dans son intervention lors des travaux de cette 51e session (12 septembre-7 octobre), «la poursuite de l’entrave marocaine au processus de paix» et le recours de l’occupation marocaine à l’utilisation de tous les types d’armes, notamment les drones contre des civils sahraouis dans les territoires occupés, a souligné la responsable sahraouie.
Créé en 2017, le groupe de Genève de soutien au Sahara Occidental a déployé des efforts intensifs à plusieurs niveaux pour mettre la lumière sur les droits du peuple sahraoui et les graves violations de ses droits fondamentaux, ainsi que sur le pillage illégal de ses ressources naturelles.
Pour rappel une délégation sahraouie prend part aux travaux de la session en cours du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU à Genève.
APS
Source: lesoirdalgerie.com

Bouton retour en haut de la page