Le Centre international d’astronomie (CIA) vient de dévoiler la date de l’Aïd al-Adha

L’Aïd al-Adha, aussi appelée Aïd el-Kébir ou Tabaski, sera célébrée dans moins de deux semaines dans le monde musulman, plus précisément le 10e jour du mois de Dhu al-Hijja 1443 du calendrier musulman. Toutefois, l’incertitude concernant la fin exacte du mois de Dhou al qi’da (29e ou 30e jour) fait que la date exacte de la fête du sacrifice n’est connue qu’après l’observation de la lune marquant le début du mois Dhu al-Hijja.
A ce titre, le Centre international d’astronomie (CIA), basé à Abu Dhabi, a annoncé ce lundi 27 juin la date de la fête du sacrifice du mouton dans la majorité des pays, dont ceux du Maghreb. Sur la base de calculs scientifiques, le CIA indique que «le croissant lunaire peut être observé mercredi 29 juin 2022 à l’ouest de l’Asie et en Afrique du Nord et le jeudi 30 juin 2022 sera le premier jour du mois de Dhu el-Hijja 1443». Ainsi, «le jour de Arafat est prévu pour le vendredi 8 juillet et le premier jour de l’Aïd al-Adha 2022 est fixé pour le samedi 9 juillet 2022», selon le Centre.

Avant l’annonce du CIA, le Conseil théologique musulman de France, se basant également sur des données scientifiques, avait aussi annoncé, samedi 25 juin, que l’Aïd al-Adha sera célébrée le samedi 9 juillet 2022.

Reste que si certains pays musulmans ont recours aux calculs scientifiques pour fixer les dates des fêtes musulmanes, pour d’autres, seule l’observation lunaire est prise en compte. C’est par exemple le cas du Maroc, de l’Algérie et de la Mauritanie. Dans ces pays, ce sont les autorités religieuses qui annoncent les dates de la Nuit du doute, et ce, en se basant uniquement sur l’observation du croissant lunaire à l’œil nu. Et cette observation est validée par une commission désignée à cet effet.

le360

Bouton retour en haut de la page