L’Angola réaffirme sa solidarité et son soutien aux femmes sahraouies dans leur lutte pour l’indépendance.

irene sahara 1 31 scaled e1609604662232
irene sahara 1 31 scaled e1609604662232

L’Angola réaffirme sa solidarité et son soutien aux femmes sahraouies dans leur lutte pour l’indépendance.

La ministre angolaise de l’Action sociale, de la famille et de la promotion des femmes, Faustina Fernandes Ingles de Ameida Alves, a réitéré son soutien aux femmes sahraouies dans leur juste lutte pour la liberté et l’indépendance.

Dans une lettre adressée à son homologue sahraouie, Suelma Beiruk, la ministre angolaise s’est déclarée convaincue que les femmes sahraouies et angolaises « contribueront au développement de l’Afrique ».

La responsable angolaise a salué les efforts déployés par le ministère des Affaires sociales et de la Promotion de la femme du gouvernement de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) pour l’émancipation des femmes et la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines.

La lettre de la ministre angolaise, Mme Faustina Fernandes fait suite à une autre qu’elle avait envoyée en avril, la ministre des Affaires sociales et de la Promotion de la femme, Suelma Beiruk, l’invitant à participer à une conférence organisée par son département sur l’égalité des sexes.

A cet effet, la Direction de la Femme, du Genre et de la Jeunesse de la Commission de l’Union Africaine (AU_WGDD) a salué « le travail permanent dans l’émancipation de la femme et la réalisation des objectifs de l’organisation continentale par la RASD et le Ministère des affaires sociales et de la promotion de la femme.

La ministre des Affaires sociales et de la Promotion de la femme, Suelma Beiruk, a dans de précédents discours salué les efforts de la République sahraouie sur cette question qui se sont cristallisés par « une présence croissante des femmes dans la prise de décision et la participation politique ». (SPS)