A la Une

L’Algérie a-t-elle fait pression ? La Tunisie répond à la possibilité de normaliser ses relations avec Israël

Normalisation avec Israël : L’Algérie a-t-elle fait l’objet de pressions

L’Algérie a-t-elle fait pression ?.. La Tunisie répond à la possibilité de normaliser ses relations avec Israël

Algerie Tunisie: Des sources diplomatiques et médiatiques ont évoqué la normalisation des relations entre la Tunisie et « Israël ».

Israel Today a rendu compte des pourparlers en cours entre la Tunisie et Israël pour une éventuelle normalisation des relations entre les deux pays.

la chaîne israélienne « E-24 » a cité des sources diplomatiques disant que le président tunisien kaïs saïed étudie la possibilité d’une normalisation avec l’entité sioniste.

La Tunisie refuse

Aujourd’hui, jeudi, la Tunisie a répondu, dans un communiqué publié par son ministère des Affaires étrangères, à ce qui est promu concernant la normalisation de ses relations avec « Israël ».

Le ministère tunisien des Affaires étrangères a démenti ce que les médias tunisiens font circuler concernant la normalisation des relations entre la Tunisie et l’entité israélienne, les qualifiant de fausses allégations et de rumeurs que les médias hébreux ont diffusées pour nuire à l’image de la Tunisie et à sa position ferme sur la question palestinienne.

Carthage a souligné que la Tunisie n’est pas intéressée à établir des relations diplomatiques avec une « entité occupée », et qu’elle restera un soutien pour les Palestiniens dans leur lutte pour recouvrer leurs droits légitimes.

L’Algérie a-t-elle fait pression sur la Tunisie ?

Le site « Israel Today » indique que l’Algérie s’emploie à faire obstruction à la normalisation des relations entre la Tunisie et Israël, et rejette toute présence d’ »Israël » en Afrique du Nord.

A cet égard, le journal arabe, Rai Al-Youm, a confirmé que les dirigeants algériens sont confrontés à des tentatives de tomber dans le piège de la Tunisie.

Le journal souligne que l’entité israélienne regarde l’Algérie avec inquiétude, qui reste inébranlable face à la normalisation, contrairement à certains régimes arabes.

La position de l’Algérie a toujours été claire quant à la normalisation des relations avec l’occupation israélienne, car le peuple et les dirigeants de cette dernière rejettent la normalisation de ses relations avec une entité occupante qui a usurpé les droits du peuple palestinien.

Source : algerie-focus

Bouton retour en haut de la page