La plateforme est entrée en phase de mise en service

La plateforme dotée de la plus grande capacité quotidienne de traitement de gaz naturel au monde est entrée en phase d’achèvement et de mise en service.

Le 2 août, le projet N999 TORTUE FPSO entrepris par Jiangsu Qidong COSCO SHIPPING Offshore Engineering pour British Petroleum (BP) est entré dans la phase finale d’achèvement et de mise en service et devrait être livré avant la fin de l’année. Il s’agit du premier navire flottant de production, de stockage et de déchargement construit par une entreprise de construction navale chinoise pour le projet africain d’une compagnie pétrolière européenne de premier plan, et c’est aussi la plate-forme disposant de la plus grande capacité quotidienne de traitement de gaz naturel au monde.

Le projet N999 TORTUE FPSO mesure 270 mètres de long, 54 mètres de large et 31 mètres de profondeur.

Il s’agit du projet FPSO le plus difficile entrepris par le groupe COSCO à ce jour. Le navire se compose d’une coque, d’un espace de vie, de modules d’exploitation, etc.

L’espace de vie à l’avant peut être équipé de conditions de vie pour 140 personnes, et 8 modules de traitement et de production de pétrole et de gaz sont installés sur la partie supérieure du pont principal. La durée de vie prévue est de 30 ans et le déplacement maximal est d’environ 320 000 tonnes, il peut traiter environ 500 millions de pieds cubes standard de gaz naturel par jour et le stockage de pétrole n’est pas inférieur à 1,44 million de barils.

Afin d’assurer l’amélioration de l’efficacité de la production des entreprises de réparation et de construction de navires, l’Administration de la sécurité maritime de Nantong fournit des services à l’avant, renforce l’inspection, la supervision et la maintenance sur place.

Elle coordonne le développement économique, la prévention et le contrôle des épidémies et une production sûre, et pleinement met en œuvre les services d’aide aux entreprises pour renflouer et assurer un accès fluide. Ces mesures sont prises pour assurer la reprise de l’économie des navires, maintenir la situation continue et stable de la sécurité de l’eau et promouvoir le développement stable et sain de l’économie locale.

Il est rapporté qu’après la mise en service de la plateforme, le navire se rendra dans les projets de champs de GNL offshore en Mauritanie et au Sénégal, en Afrique de l’Ouest, pour fournir du gaz naturel à la Mauritanie, au Sénégal et à d’autres pays.

Bouton retour en haut de la page