La paix pour le « cher peuple Mauritanien » Par Abdelaziz Deme

Abdelaziz Deme
Abdelaziz Deme
Abdelaziz Deme
Abdelaziz Deme

La paix pour le « cher peuple Mauritanien » Par Abdelaziz Deme

Paix aux femmes et aux hommes qui subissent encore les conséquences de la mal gouvernance de ces dernières décennies, où est urgente une volonté commune d’apporter un soulagement à la population et de donner et mettre en œuvre les engagements pris par le président Mohamed oud Ghazouani. Invoquons la concorde pour le cher peuple mauritanien, qui aspire à accomplir un nouveau et courageux chemin de dialogue et de réconciliation et construire ensemble un avenir d’espérance pour toute la population.

Paix à tous ceux qui, dans différentes régions de notre pays la Mauritanie, affrontent des souffrances en raison de dangers constants et d’injustices tenaces. Puisse consolider les efforts pour favoriser la cohabitation pacifique de toutes les composantes et, avec l’aide d’Allah swt, accorder la protection nécessaire et l’assistance à toutes nos populations qui souffrent en silence à tous ceux qui en ont une grande et urgente nécessité.

Les victimes de sécheresses dans les régions, les laisser de tout compte et toutes les bonnes volontés.

Paix à qui a perdu un être cher à cause de cette épidémie du Covid 19 ou n’a pas eu les soins à temps dans les hôpitaux ou manque de moyens pour être soulager. Paix – non en paroles, mais par des actes et des faits concrets – à nos frères et sœurs abandonnés et exclus, à ceux qui souffrent de la faim et à ceux qui sont victimes de violences. Paix aux déplacés, aux réfugiés, qui sont aujourd’hui au Sénégal et Mali qui attendent depuis 30 ans dans des situations difficiles loin de leur pays et à tous ceux qui aujourd’hui sont objet de la traite des personnes. Paix aux agriculteurs qui souffrent à cause des ambitions économiques d’un petit nombre et de l’âpre avidité du dieu « argent » qui conduit à l’esclavage. Paix à celui qui est touché par les difficultés sociales et économiques et à qui souffre des conséquences de la cherté de la vie et n’arrive pas à joindre les deux bouts pour subvenir à sa famille et l’éducation de ces enfants  ou d’autres raisons.

Paix aux enfants mauritaniens qui souhaitent avoir une bonne éducation et une bonne scolarité mais des hommes et des femmes ont préférer l’intérêt personnel à l’intérêt nationale, en ce jour spécial où Allah SWT se fait enfant, surtout à ceux qui sont privés des joies de l’enfance à cause de la faim, et de l’égoïsme des adultes.

Paix sur la patrie Mauritanienne à tous les hommes de bonne volonté, qui travaillent chaque jour, avec discrétion et patience, en famille et dans la société pour construire une Mauritanie  plus humain et plus juste, soutenus par la conviction que c’est seulement la bonne volonté ,avec la paix qu’il y a la possibilité d’un avenir plus prospère pour tous les Mauritaniens dans un pays riche en ressources .

Chers frères et sœurs mauritaniens,

« Un enfant nous est né, un fils nous a été donné » : c’est le « Prince-de-la-paix ». Accueillons-le  en Mauritanie !

À vous, chers frères et sœurs, arrivés de toutes les parties de la Mauritanie  sur cette place, et à tous ceux qui, de différentes régions de notre pays sont reliés à travers les réseaux sociaux , la radio, la télévision et les autres moyens de communication, je vous adresse mes vœux les meilleurs et que notre gouvernement ouvre l’espoir d’une amélioration rapide de la situation des populations et surtout remédier  très rapidement aux problèmes des population notre nation a besoin d’un sursaut patriotique .

Abdelaziz Deme

Le 14 Juin 2021