La ministre de l’Environnement visite des installations

11 01 2020 456654123 9856321456
11 01 2020 456654123 9856321456

La ministre de l’Environnement et du développement durable, Mme Mariem Bekaye a visité ,hier vendredi, la station forestière située au km 17 de la route Nouakchott-Rosso qui produit annuellement 120 milles plans d’arbres fruitiers et le bloc 8 de la ceinture verte de Nouakchott qui couvre une superficie de 261 ha plantés dont 160 seront réhabilités par l’agence qui a embauché un gardien pour sa surveillance.

Au cours de ces déplacements dans la station forestière, la ministre a écouté des explications présentées par le directeur l’Agence nationale pour la Grande Muraille verte, M. Sidi Mohamed Lehlou portant sur la production de la pépinière d’un ha qui permettra la plantation d’arbustes dans les zones désertiques et envahies par l’avancée des dunes, la station météorologique qui informe sur les températures, la direction du vent et les hauteurs pluviométriques .

Au niveau du bloc 8 de la ceinture verte de Nouakchott, Mme Mariem Bekaye a constaté qu’il est devenu un dépôt d’ordures et de transport de sable pour la construction.

Devant cette situation, la ministre a donné des instructions aux services concernés pour mettre immédiatement fin à cette pratique conformément aux dispositions et lois en vigueur dans ce domaine.

La Grande muraille verte (GMV), est une initiative phare du continent africain pour lutter contre les effets du changement climatique et de la désertification. Développée par l’Union africaine, l’initiative a pour but de transformer la vie de millions de personnes en créant une mosaïque d’écosystèmes verts et productifs en Afrique du Nord, au Sahel et dans la Corne de l’Afrique1. Initialement conçue comme un long couloir de 15 km de large traversant tout le continent africain sur 7 800 km en passant par 11 pays, cette muraille doit relier Dakar (Sénégal) à Djibouti ; cela représentera environ 117 000 km2, ou 11,7 millions d’hectares.

L’initiative historique lancée officiellement en janvier 2007 évolue en un ensemble d’interventions destinées à relever les défis auxquels sont confrontées les populations du Sahel et du Sahara.

Mme Mariem Bekaye était accompagnée au cours de cette visite par son conseiller technique chargé de l’environnement vert et du directeur de la protection de la nature.AAS