La Mauritanie signe un accord avec le FMI pour une durée de 3 ans

La Mauritanie signe un accord avec le FMI pour une durée de trois ans au titre de la facilité élargie de crédit et du mécanisme élargi de crédit.
.
Un communiqué de presse publié aujourd’hui par le Fonds monétaire international indique que ses intérêts techniques ont conclu un premier accord avec la Mauritanie sur des mesures de réforme dans le cadre de la Facilité élargie de crédit (FEC) et de la Facilité élargie de prêt (MEDC) de la politique monétaire internationale, qui permettra à notre pays bénéficier de 64,40 millions d’Unités de Tirage Spéciales (environ 82,65 millions de dollars américains).
Ce programme représente le summum de la performance du gouvernement en termes de stabilité macroéconomique, de croissance, de lutte contre la pauvreté, de gestion des crises sanitaires et de mise en œuvre des réformes structurelles, malgré les effets de la pandémie, des risques climatiques et des chocs liés à la hausse des prix des denrées alimentaires et l’énergie, exacerbée par la guerre en Ukraine.
Ces acquis seront consolidés dans le cadre de la mise en œuvre du deuxième plan d’action quinquennal de la Stratégie de croissance accélérée et de bien-être partagé qui met l’accent sur la promotion d’une croissance économique forte, durable et inclusive, ainsi que le développement du capital humain, l’accès aux services et renforcer les contrôles de gouvernance.
La mission technique en visite en Mauritanie ces derniers jours a confirmé qu’elle a enregistré une accélération de la croissance économique qui devrait atteindre 5,3 % en 2022, tirée principalement par les secteurs extractifs, en plus des bonnes performances des secteurs agricole et de la pêche ; où l’inflation devrait se stabiliser autour de 11 % en réponse à la politique monétaire restrictive menée par la Banque centrale de Mauritanie (BCM).
Une mission du FMI dirigée par Felix Fischer s’est entretenue à Nouakchott avec les autorités mauritaniennes du 31 octobre au 12 novembre 2022 sur un programme économique soutenu par le FMI visant à protéger la stabilité macroéconomique, à renforcer les cadres budgétaire, monétaire et de gouvernance et à renforcer les bases d’une croissance durable et inclusive.
Ce programme repose sur trois déterminants, comme l’annonce le communiqué : (1) l’amélioration de la performance des finances publiques à travers la mise en place à moyen terme de maintenir la soutenabilité des finances publiques, de réduire progressivement le poids de la dette du pays et d’atténuer en douceur les fluctuations liées à les ressources du secteur extractif ; (2) renforcer les cadres de politique monétaire et de change et développer les marchés monétaires et des changes dans le but de mieux maîtriser l’inflation et de rendre l’économie mauritanienne plus résistante aux chocs extérieurs ; et (3) des réformes structurelles pour renforcer la gouvernance, la transparence et le secteur privé en améliorant le climat des affaires et l’inclusion financière.

Bouton retour en haut de la page