La Mauritanie expulse de son territoire des sahraouis

La Mauritanie expulse de son territoire des sahraouis

Après y avoir passé plusieurs années installées, l’armée mauritanienne a pris une décision surprise et a décidé d’expulser des marchands sahraouis de la zone frontalière avec l’Algérie appelée « Labreiga ». L’expulsion a commencé le week-end dernier et les commerçants sahraouis qui s’y trouvaient n’ont opposé aucune résistance.

Certains observateurs dans des déclarations à ecsaharaui ont qualifié l’opération des autorités mauritaniennes d' »excessive », dans laquelle ils ont souligné que des membres de l’armée ainsi que des gendarmes ont participé. La Mauritanie a déclaré la zone « une zone militaire restreinte ».

Les autorités mauritaniennes ont retardé leur projet de mettre fin aux campements des marchands sahraouis qui transportent depuis cette zone des marchandises et du carburant, achetés et passés en contrebande depuis l’Algérie, vers Zoueirate, capitale de la wilaya de Tiris Zemour, frontalière du Sahara Occidental.

D’autres voient la décision de Nouakchott comme une décision inattendue, prise pour améliorer la sécurité et contrôler la région. L’action a été étroitement surveillée par les commerçants sahraouis qui campent dans la région depuis de nombreuses années.

La zone évacuée a été attaquée à plus de cinq reprises par l’armée d’occupation marocaine depuis le 13 novembre dernier. « Labreiga » est située à environ 12 kilomètres à l’ouest de la frontière algérienne (PK75).

Bouton retour en haut de la page