La Mauritanie au Sommet extraordinaire de la Ligue des États Arabes

6521478 78546322
6521478 78546322

La Mauritanie participe à un sommet extraordinaire de la Ligue des États Arabes.
M. Ismail Ould Cheikh Ahmed, Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens à l’extérieur a participé, lundi, aux réunions du sommet extraordinaire de la Ligue des États Arabes au niveau ministériel, tenue lundi au siège du Secrétariat générale de la Ligue au Caire, à la demande de la République Arabe d’Égypte et du Royaume Hachémite de Jordanie pour renforcer l’action arabe commune et insister sur la question palestinienne.

Lors de la séance d’ouverture, le Ministre a prononcé un discours dans lequel il a mis l’accent sur la cause palestinienne, en tant que pivot central, et sur la position constante de notre pays à ce sujet, qui consiste à aider et soutenir les droits légitimes du peuple palestinien à la dignité et à la souveraineté, dans le cadre d’un État avec comme capitale El Qods Echerif, demandant à adopter une position unifiée à l’égard des principales questions et à dépasser toutes les divergences circonstancielles.

Ci-après le texte du discours :

« Monsieur le président de la session, Frère Sameh Choukri, Ministre des Affaires étrangères de la République Arabe sœur d’Égypte,

Altesses les Émirs,

Messieurs les Ministres,

Monsieur le Secrétaire général de la Ligue des États Arabes,

Excellences les Ambassadeurs,

Que la paix, la Miséricorde et la Bénédiction d’Allah soient sur vous.

Il me plaît, au début de cette allocution, d’adresser mes remerciements et l’expression de ma considération aux frères en République Arabe d’Égypte et au Royaume Hachémite de Jordanie pour leur initiative heureuse d’appeler à la tenue de cette réunion.

Mes remerciements vont, également, à Messieurs les Ministres, ainsi qu’aux chefs des délégations ici présentes qui ont tenu à répondre à cette invitation. Tous ressentent la responsabilité à l’égard de notre patrie : l’Égypte, qui traverse une période difficile, exigeant le traitement rapide et sérieux des divers défis politiques, économiques et sécuritaires auxquels nous sommes confrontés ensemble. De sorte à renforcer l’action arabe commune dans un cadre stratégique fort, fondé sur des efforts accrus visant à rapprocher et à unifier les positions sur des questions centrales, basé sur des approches qui orientent nos relations au sein de la Ligue arabe avec les pays influents sur la scène internationale et le reste des pays voisins de l’espace arabe, en plus des regroupements internationaux et régionaux.

À cet égard, je ne peux que rendre hommage aux efforts considérables déployés par le Secrétariat général de la Ligue arabe, sous la direction de Son Excellence de Monsieur Ahmed Abou al-Ghait, au service des justes causes de la nation arabe.

Altesses les Émirs,

Mesdames et Messieurs,

Cette session se déroule dans un contexte arabe et international particuliers, caractérisé par de récents développements régionaux et internationaux, qui ont eu un impact profond sur nos questions communes. Ce qui nous oblige à surmonter toutes les divergences circonstancielles et à créer un climat d’entente mutuelle et d’harmonie afin de réaliser les aspirations légitimes de nos générations montantes, à la recherche d’un avenir prometteur, dans lequel la sécurité et la prospérité prévalent et où les valeurs de fraternité, de tolérance et d’amour sont consolidées.

Altesses,

Mesdames et Messieurs,

La République islamique de Mauritanie soutient fermement tous les paragraphes du projet de résolution proposé, en particulier ceux qui se rapportent à la question palestinienne.

A ce propos, nous réitérons notre position de soutien ferme aux droits légitimes du peuple palestinien à la dignité et à la souveraineté dans le cadre d’un État indépendant avec comme capitale El Qods Echerif, tel que stipulé dans l’initiative arabe de paix, dans les résolutions internationales pertinentes sur la base du principe de la terre contre la paix.

Un blocus illégal, une intensification de la politique de colonisation, des tentatives de judaïser El Qods Echerif et la poursuite des attaques contre les lieux saints islamiques sont autant de violations systématiques du droit international et un véritable coup porté aux efforts visant à relancer le processus de paix.

En conclusion, j’espère que notre session aboutira à des mesures efficaces susceptibles de créer une nouvelle dynamique en vue d’impulser la sécurité arabe face aux divers défis émergents. Je souhaite que notre travail soit couronné de succès.

Je vous remercie ».

En marge de la session, le Ministre a tenu deux réunions avec M. Ahmed Abou Al-Ghait, Secrétaire général de la Ligue des États arabes, M. Cheikh Ahmed Nasser Mohamed Al-Soubah, Ministre des Affaires étrangères de l’État Frère du Koweït, avec qui il a discuté en détail des principales questions arabes, régionales et internationales d’intérêt commun.

Le Ministre était accompagné, lors de ces réunions, par une importante délégation comprenant SE M. Weddadi Ould Sidi Heibe, ambassadeur de Mauritanie au Caire et son représentant permanent auprès de la Ligue arabe, de l’ambassadeur M. Sidi Mohamed Abdallahi, Conseiller politique du Ministre et M. El-Alem Abdel Baghi, directeur de la Ligue arabe et des organisations islamiques au Ministère des Affaires étrangères , de la Coopération, et des Mauritaniens à l’Extérieur.