La commission mixte militaire maroco-mauritanienne tient une nouvelle session à Rabat

La commission mixte militaire marocomauritanienne tient une nouvelle session à Rabat

 Ce mardi 24 mai, Rabat a accueilli la 3e session de la commission mixte militaire maroco-mauritanienne, coprésidée par le Général  Moktar Ould Bella, Chef dÉtatmajor général des armées et l`inspecteur général des Forces armées royales (FAR) et commandant la Zone Sud, le général Farouk Belkhir. Une occasion pour les deux parties d`établir le bilan des activités de coopération bilatérale pour l`année 2021 et la planification des activités militaires 2022-2023.  A Rabat le Général  Moktar Ould Bella a également rencontré le ministre délégué chargé de l`Administration de la Défense Nationale, Abdellatif Loudiyi.

 «Lors de cet entretien, les deux responsables ont réaffirmé la nécessité d`approfondir et d`élargir l`éventail de la coopération militaire bilatérale dans le domaine de la défense et de la sécurité ainsi que la consolidation de l`échange d`expérience et d`expertise entre les deux forces armées dans la perspective de faire face aux menaces et défis sécuritaires, notamment la lutte contre l`émigration clandestine et les trafics illicites», indique un communiqué de l`État-major général des FAR.

  Même si la coopération militaire maroco-mauritanienne est régie par un mémorandum portant sur la création de la commission militaire mixte signé au Maroc, le 21 juillet 2006, il a fallu attendre quatorze ans pour la voir se concrétiser.  La première réunion s’est tenue à Rabat le 29 janvier 2020. Un communiqué du chef d’état-major général des FAR a ensuite présenté une rencontre qui devait permettre aux deux voisins de réaffirmer leur « volonté de renforcer davantage leur relation dans le même esprit d’amitié, de compréhension mutuelle et de confiance commune ».

La deuxième réunion de la Commission militaire mixte s’est tenue à Nouakchott,  cinq semaines seulement après l’opération des FAR à El Guerguerate le 13 novembre 2020.

 Son organisation a démenti les allégations de « colère » de Nouakchott envers le mouvement séparatiste en Mauritanie et ses relais, dans certains contextes caractérisés par le retrait du Front Polisario de l’accord de cessez-le-feu de 1991.  Bloqué depuis 3 semaines  par des éléments du Polisario.

  Le Général  Moktar Ould Bella  a officiellement pris  ses fonctions  le 26 décembre 2021 en tant que commandant en chef de l’armée mauritanienne. Les travaux sur la nouvelle réunion de la Commission militaire mixte auront lieu deux semaines après que le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita et son nouvel homologue mauritanien Mohammed Salem Old Merzough qui  se sont rencontrés pour la première fois à Marrakech.

 Par Mohammad Jaabouk

 Source : Yabiladi

Bouton retour en haut de la page