La commission d’enquête parlementaire est illégale, affirme l’ancien président Ould Abdel Aziz

6985478 7896542
6985478 7896542

L’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz a renouvelé ses attaques contre la commission d’enquête parlementaire, soulignant qu’elle est illégale puisqu’elle est étrangère à la constitution et a été formée sur la base le règlement intérieur, lequel, ne peut pas juger ni l’autorité exécutive, ni l’autorité judiciaire, puisque c’est contraire à la loi.

Ould Abdel Aziz s’exprimait au cours de conférence de presse organisée hier mercredi, 28 avril courant dans la soirée.

Ould Abdel Aziz a accusé également le pouvoir d’avoir fabriqué de toutes pièces des accusations contre lui, inscrivant l’Etat du Qatar dans le cadre de ces charges, en allusion à l’octroi à titre de présent de l’ile Tidra à l’Emir du Qatar.

A défaut de trouver de véritables accusations à porter contre ma personne, ils ont commencé à parler de haute trahison, a-t-il ajouté, n’écartant pas l’existence d’une possible conspiration concoctée entre le régime et l’opposition ; dont la victime est le faible peuple mauritanien.

L’ancien président a évoqué aussi ce qu’il a appelé des persécutions exercées envers les journalistes, rappelant, ce qu’il a qualifié le climat de larges libertés vécu sous sa gouvernance.

Il a critiqué par ailleurs l’augmentation des salaires des députés par des sommes énormes qui pourraient servir de traitements pour de nombreux citoyens.

Les parlementaires avaient requis ces augmentations au temps de l’ancien président de l’Assemblée nationale Mohamed Ould Boilil, avait-il rappelé, affirmant s’être catégoriquement opposé à cette demande.

Al wiam