La commissaire à la sécurité alimentaire tient deux séances de travail à Rome.

La commissaire à la sécurité alimentaire tient deux séances de travail à Rome.
La commissaire à la sécurité alimentaire, Mme Fatimetou Mint Khattry, a tenu, hier mercredi, à Rome, deux séances de travail avec le président de la commission de la sécurité alimentaire de l’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), M. Gabriel Ferrero, et le vice-président du Fonds international de développement agricole, M. Donald Brown.

Au cours des deux entretiens, la Commissaire à la sécurité alimentaire a présenté aux responsables de ces deux importantes institutions internationales les efforts conséquents que mène le gouvernement mauritanien pour renforcer les capacités du pays en matière de sécurité alimentaire et pour faire face aux crises engendrées par une conjoncture internationale difficile, en ayant pour objectif d’en atténuer l’impact sur les conditions de vie des populations. Dans ce cadre, Mme la commissaire à la sécurité alimentaire a passé en revue les principaux programmes et projets mis en œuvre au profit des couches les plus vulnérables, citant, à ce sujet, le programme « Lehdada », la sécurisation contre les conséquences de la sécheresse, mais également les efforts du gouvernement pour appuyer l’agriculture et tendre vers l’autosuffisance alimentaire, appelant ces institutions internationales spécialisées à appuyer ces orientations nationales en matière de sécurité alimentaire.

Le président de la commission de la sécurité alimentaire au sein de l’Onu a exprimé à Mme la commissaire à la sécurité alimentaire l’estime que porte son institution à ces efforts du gouvernement mauritanien, en matière de sécurité alimentaire, mais surtout sa disponibilité à appuyer ces orientations.

De son côté, le vice-président du fonds international de développement agricole a loué les efforts du gouvernement mauritanien dans le domaine de la sécurité alimentaire, promettant d’étudier les voies et moyens que l’institution doit suivre pour appuyer ces efforts notamment en matière de sécurité alimentaire et d’encouragement de la production agricole. Il a exprimé, au passage, l’intérêt qu’accorde le Fida au programme « Lehdada » exécuté par le CSA et profitant aux populations les plus démunies.

Ont assisté à ces rencontres, SEMme Zeinebou Mint Ely Salem, ambassadrice de la République Islamique de Mauritanie en Italie, et M. Moustapha Ould Cheikh Abdallahi, conseiller chargé des relations avec les partenaires techniques et financiers au Commissariat à la sécurité alimentaire.

Bouton retour en haut de la page