Kaïs Saïed : les mesures exceptionnelles s’inscrivent dans le cadre de la préservation des droits de l’Homme

kais saied tunisie e1637837587631
kais saied tunisie e1637837587631

Kaïs Saïed : les mesures exceptionnelles s’inscrivent dans le cadre de la préservation des droits de l’Homme

Kaïs Saïed, le chef de l’Etat,  a souligné l’impact de la crise résultant de la propagation du Coronavirus. Il a évoqué la coopération et la collaboration dans le cadre de l’élaboration de solutions face à cette crise et aux nouveaux défis.

« Nous œuvrons pour la préservation de l’ensemble des droits humains de la première à la troisième génération… Nous ne pouvons réaliser cela qu’à travers l’unanimité sur les valeurs et les principes des droits de l’Homme », a-t-il déclaré lors de son allocution à l’occasion de la 49ème session ordinaire du Conseil des droits de l’Homme relevant de l’Onu.

Le chef de l’Etat a, par la suite, expliqué que l’annonce des mesures exceptionnelles du 25 juillet 2021 s’inscrivait dans le cadre de la préservation des droits de l’Homme civils, politiques, économiques et sociaux. « Nous avons pour objectif la concrétisation effective et réelle de ces droits… Insinuer que les mesures exceptionnelles étaient un moyen de nier certains droits est un mensonge et une tromperie. Il s’agit de tentatives de campagnes diffamatoires n’ayant aucun rapport avec la réalité. La liberté de presse, la liberté de se déplacer, toutes les libertés sont garanties conformément à la Constitution et aux traités ratifiés par la Tunisie », a-t-il déclaré.

Le chef de l’Etat a expliqué qu’il cherchait à concrétiser la mise en place de l’Etat de droit. Il a insisté sur l’importance d’un pouvoir judiciaire juste et équitable. « Il n’y a pas d’intérêt dans la promulgation de lois si les politiciens contrôlent les palais de justice à travers les magistrats. Nous œuvrons pour garantir la liberté et la dignité pour l’être humain », a-t-il poursuivi.

S.G

Source : Business news