Journée africaine de la sécurité routière: le ministre sensibilise.

Journée africaine de la sécurité routière: le ministre sensibilise.

Le ministre de l’Equipement et des Transports, M. Nany Ould Chrougha, a supervisé, samedi matin à Nouakchott, le lancement d’une campagne de sensibilisation sur la sécurité routière, et ce à l’occasion de la journée africaine de la sécurité routière.

La campagne qui dure quelques jours vise à exhorter les chauffeurs à limiter la vitesse pour préserver la vie et les biens des citoyens sur l’ensemble du territoire national.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le ministre a indiqué que la sécurité routière joue un rôle important dans la préservation de la vie des citoyens et de leurs biens, soulignant que c’est ce qui a fait qu’elle compte parmi les priorités et les engagements du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani qu’il a matérialisés à travers la modernisation et la maintenance des infrastructures et des équipements existants, l’organisation du secteur des transports terrestre et l’amélioration de la sécurité routière.

Pour marquer cette orientation, a dit le ministre, le premier conseil des ministres à se tenir après l’élection du Président de la République a été consacré à la discussion de la question de la sécurité routière, soulignant que le conseil supérieur de la sécurité routière a été aussi dynamisé, en plus de l’adoption d’une stratégie nationale visant à limiter les accidents de circulation de 50% à l’horizon 2024.

En application de cette stratégie, le Gouvernement a œuvré pour dynamiser un plan multisectoriel pour une meilleure coordination entre tous les acteurs, et ce pour prendre des mesures importantes garantissant de limiter le nombre des accidents de circulation. Cette stratégie a conduit à un recul du taux des accidents de circulation au niveau national, soulignant que le gouvernement ne peut être satisfait de ces résultats tant qu’il y a des accidents qui laissent derrière eux des veuves, des orphelins et des handicapés.

Le ministre a indiqué qu’à l’occasion de la journée africaine de la sécurité routière, le secteur lancera , dimanche, une campagne de sensibilisation à la mémoire des citoyens que nous avons perdus , suite à des accidents de circulation douloureux et qui sera aussi l’occasion d’exhorter les chauffeurs et les citoyens à faire preuve d’esprit de citoyenneté et de responsabilité mais aussi de vigilance lors de la conduite de leurs véhicules et de limiter la vitesse, car les données indiquent que 86% des accidents de circulations dans le pays sont dû au facteur humain et 52% à l’excès de vitesse.

Il a enfin exprimé le vœu de voir tous les acteurs (secteurs gouvernementaux, organisations de la société civile ) contribuer à changer les comportements des citoyens lors de la conduite de leurs véhicules et à asseoir une culture de sécurité routière pour éviter les accidents de la circulation.

AMI

Bouton retour en haut de la page