Inauguration du siège de la direction de l’OFPPT au Sahara marocain

inauguration sahara marocain
inauguration sahara marocain

Inauguration du siège de la direction de l’OFPPT pour les trois régions du Sahara marocain

Le siège de la direction de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion de l’emploi (OFPPT) pour les trois régions du Sahara marocain a été inauguré vendredi par le ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri.

Ces nouveaux locaux de la direction régionale de l’OFPPT dans les régions de Laâyoune-Sakia El Hamra, Guelmim Oued Noun et Dakhla-Oued Eddahab, ont été bâtis sur une superficie de 1.072 m², dont 595 m² couverts, pour offrir de meilleures conditions de travail au personnel. Ils sont composés de 17 bureaux, 6 salles de formation et pour l’organisation des séminaires, une salle de réunion et un local technique.

La cérémonie d’inauguration de ce nouveau siège s’est déroulée en présence du wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, du président du Conseil régional, Sidi Hamdi Ould Errachid, et de la directrice générale de l’OFPPT, Loubna Tricha. Dans une déclaration à la presse, Mme Tricha a indiqué que ce siège, qui coiffe les trois régions du Sud, est à même d’accueillir les collaborateurs de l’OFPPT dans de meilleures conditions pour un meilleur rendement. Ce siège est ouvert pour accueillir les retraités, les stagiaires et les parents en quête d’informations, a-t-elle ajouté.

Le dispositif de l’OFPPT dans les provinces du Sud offre, au titre de l’année 2021-2022, une capacité globale de 17.033 places pédagogiques, avec 55 formations diplômantes et 20 formations qualifiantes, en plus d’un parcours professionnalisant comptant 6 filières pour le bac pro et 3 filières pour le parcours collégial. Cette offre de formation est supportée par 16 établissements de formation, dont 5 sectoriels, en plus de 4 centres en milieu pénitentiaire et une unité mobile de formation. Ce dispositif sera renforcé par la création de 3 Cités des métiers et des compétences dans les régions de Laâyoune-Sakia El Hamra (2021-2022), Guelmim-Oued Noun et Dakhla-Oued Eddahab (2023-2024). Les régions du Sud connaîtront aussi la création d’un Institut spécialisé de technologie appliquée à Tan-Tan, en plus d’un centre de formation en milieu pénitentiaire à Laâyoune dans le cadre du programme de réinsertion des détenus. Deux projets d’extension et d’aménagement des Instituts spécialisés de technologie appliquée à Boujdour et à Guelmim sont également prévus dans le cadre de la mise à niveau intégrée entreprise par l’OFPPT pour rehausser le niveau de son dispositif de formation.

LE MATIN