Haniyeh discute avec les présidents de l’Irak et de la Mauritanie…

13 05 2021 S002
13 05 2021 S002

Haniyeh discute avec les présidents de l’Irak et de la Mauritanie des violations de l’occupation israélienne à Gaza et à Jérusalem.

Gaza: M. Ismail Haniyeh, Président du bureau politique du mouvement palestinien Hamas a discuté jeudi avec les présidents de l’Irak, de Barham Salih et de la Mauritanie, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, de l’évolution des attaques israéliennes contre Gaza et Jérusalem.

C’est au cours de deux appels téléphoniques passés par Haniyeh, avec Salih et Ould Cheikh El-Ghazouani, selon un communiqué du mouvement « Hamas » et de l’agence de presse officielle mauritanienne.

Haniyeh a passé en revue avec le président irakien « les violations et les crimes israéliens dans la ville occupée de Jérusalem, la tentative de judaïser et d’expulser ses habitants, en particulier dans le quartier de Sheikh Jarrah, et les incursions répétées dans la mosquée Al-Aqsa ».

Il a également évoqué « l’évolution de la situation dans la bande de Gaza, les crimes de l’occupation contre les femmes et les enfants, la destruction des maisons et des centres gouvernementaux », soulignant que « la résistance s’acquitte de son devoir de défendre Jérusalem et la Mosquée Al-Aqsa. », selon la déclaration du mouvement.

À son tour, Ould Cheikh El-Ghazouani a annoncé le soutien de son pays à la cause du peuple palestinien frère jusqu’à la fin de l’occupation et la création de l’État palestinien avec El Qods Ach-Charif comme capitale, selon l’agence de presse mauritanienne. .

Il a souligné  » la nécessité de libérer les prisonniers et le retour des personnes déplacées dans leurs foyers conformément aux résolutions du Conseil de Sécurité et à la nécessité de mobiliser la communauté internationale pour mettre un terme à la violence israélienne et aux attaques perpétrées contre le peuple palestinien et ses symboles sacrés. « 

Haniyeh a également informé le président mauritanien des «derniers développements de la situation dans les territoires occupés, après les attaques israéliennes continues contre Al-Quds Al-Charif et la bande de Gaza», selon la même source.

La situation dans tous les territoires palestiniens a explosé à la suite des attaques « brutales » commises par la police et les colons israéliens, depuis le début du mois béni du Ramadan, le 13 avril, à Jérusalem, en particulier dans la région de « Bab al-Amoud», la mosquée Al-Aqsa et ses environs, et le quartier « Cheikh Jarrah », suite aux efforts israéliens pour évacuer 12 maisons des familles palestiniennes pour les remettre aux Juifs.

Depuis lundi, 103 Palestiniens ont été tués, dont 27 enfants et 11 femmes, et 580 ont été blessés à la suite de raids israéliens continus sur Gaza, tandis que 4 martyrs et des centaines ont été blessés lors d’affrontements en Cisjordanie et à Jérusalem, selon des sources palestiniennes officielles.

Alors que 7 Israéliens ont été tués dans des frappes de missiles lancées par des factions de la bande de Gaza.