Gouvernement : administration de proximité, pauvreté, précarité, injustice et  exclusion… Les chantiers de la nouvelle équipe

mauritanie-nouveau-gouvernement-presidence
mauritanie-nouveau-gouvernement-presidence

Gouvernement : administration de proximité, pauvreté, précarité, injustice et  exclusion… Les chantiers de la nouvelle équipe

A peine reconduit, le Premier ministre, Monsieur Mohamed Ould Bilal Messoud a été chargé de former un nouveau gouvernement. Il a affirmé que le prochain gouvernement sera proche du citoyen, et qu’il œuvrera pour matérialiser dans les faits les ambitions du Président de la République.

Ouvert  et ayant un sens élevé de l’intérêt général, le Premier ministre a souligné que son entretien avec le Président de la République, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani  a donné lieu à l’évaluation de l’action du gouvernement démissionnaire, au diagnostic de la situation du pays et aux conséquences de la crise que le monde connait actuellement.

Le ministre secrétaire général de la Présidence, M. Yahya Ould Ahmed El Waghf a dévoilé jeudi soir au cours d’un point de presse à la Présidence à Nouakchott, les noms des ministres.

Voici le texte de ce communiqué:

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, dans cette conjoncture exceptionnelle que traverse le monde aujourd’hui, soucieux de relever l’efficacité et la performance de l’action gouvernementale en général et particulièrement s’agissant de l’amélioration des conditions des citoyens, de la réforme de l’administration, l’amélioration de la qualité des prestations, de leur généralisation et de leur rapprochement du citoyen pour lui permettre d’accomplir tout ce qu’il sollicite comme service et disposer de tous ses droits avec facilité, célérité et dans la dignité, consacrant ainsi la priorité et la primauté de la citoyenneté sur toutes les autres considérations.

Et œuvrant à insuffler un sang nouveau dans l‘appareil gouvernemental, en relever la dynamique aux plans de la célérité et de la qualité dans l’exécution des politiques publiques, de programmes de développement, issus du programme « Taahoudaty » et en renforcement de la participation des jeunes dans la prise de décision et la gestion des affaires publiques ;

Son Excellence a nommé, sur proposition du Premier ministre, Messieurs et Mesdames dont les noms suivent:

Ministre de la Justice: Mohamed Mahmoud Cheikh Abdallahi Boyé

Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur, Mohamed Salem Merzoug

Ministre de la Défense nationale: Hanenna Ould SIdi

Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine

Ministre des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel: Dah Ould Sidi Ould Amar Taleb

Ministre des Affaires économiques, et de la Promotion des Secteurs productifs: Ousmane Mamoudou Kane

Ministre des Finances: Isselmou Ould Mohamed M’Bady

Ministre de l’Éducation nationale et de la Réforme du Système éducatif, Porte- parole du gouvernement: Mohamed Melainine Ould Eyih

Ministre de la Santé: Moktar Ould Dahi

Ministre de la Fonction publique et du Travail Mohamed Ould Abdallahi Ould Ethmane

Ministre de la Transition numérique, de l’Innovation et de la Modernisation de l’Administration: Cheikh El Kébir Ould Moulaye Taher

Ministre du Pétrole, des Mines et de l’Énergie: Abdessalam Ould Mohamed Saleh

Ministre des Pêches et de l’Économie maritime :Mohamed Ould Abdine Ould Maayif

Ministre de l’Agriculture: Adama Bocar Soko

Ministre de l’Élevage: Mohamed Ould Soueidatt

Ministre du Commerce, de l’Industrie, de l’Artisanat et du Tourisme: Lemrabott Ould Bennahi

Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle: Lalia Camara

Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement du Territoire: Sid Ahmed Ould Mohamed

Ministre de l’Équipement et des Transports: Moktar Ahmed Yedaly

Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement: Sidi Mohamed Ould Taleb Amar

Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique: Mohamed Lemine Ould Aboyé Ould Cheikh El Hadrami

Ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, Khattar Ould Cheibani

Ministre de l’Action sociale, de l’Enfance et de la Famille: Savia Mint N’Tahah

Ministre de l’Environnement et du Développement durable: Aissata Daouda Diallo

Ministre secrétaire général du gouvernement: Zeinabou Mint Hmednah.

 La nouvelle équipe se réunit ce vendredi après-midi au palais présidentiel autour du Président de la République, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani  pour le premier Conseil des ministres. En pleine crise économique  post-Covid 19, le nouveau gouvernement  souhaite maintenant accélérer l’amélioration des conditions des citoyens par une administration de proximité.

Cette année, la croissance du PIB devrait continuer à progresser pour atteindre 5,6 %, sous l’effet de la reprise de la demande mondiale, des investissements en cours dans les secteurs extractifs du pays, de la réalisation d’infrastructures publiques et de la redynamisation du secteur privé.

En matière de lutte contre la corruption, l’Inspection Générale d’Etat qui a été rattachée à la Présidence de la République  permettra d’intensifier l’activité des organes de surveillance et de contrôle, par l’envoi de leurs équipes dans tous les établissements publics et secteurs ministériels.

La priorité de l’action du Gouvernement serait  de renforcer leur intégration à l’économie nationale, de maximiser les profits tirés de leur exploitation, et d’améliorer l’attractivité du pays pour l’investissement direct étranger.

L’année 2022 verra incha Allah, la préparation des réformes en matière de gouvernance économique et financière et l’inauguration d’un nouveau mode de mise œuvre et de suivi des projets au profit des citoyens.

Le Premier ministre et son équipe feront face aux députés  lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale dont le nouveau siège a abrité hier vendredi l’ouverture de la deuxième session parlementaire ordinaire pour l’année 2021-2022.