Généralisation de la protection sociale: un saut historique pour le Maroc (UGTM)

Roi du Maroc
Roi du Maroc

2MPublié dans 2M le 15 – 04 – 2021
En réaction au lancement de la mise en œuvre du grand chantier de généralisation de la protection sociale, mercredi au Palais royal de Fès, Enâam Mayara le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) s’est réjouit de « la bonne nouvelle » qu’il qualifie de « saut historique » pour le Royaume.


Dans une déclaration accordée à 2m.ma, le syndicaliste affirme que l’UGTM « salue les initiatives royales qui ont contribué à la mise en de ces projets pour garantir la protection médicale aux non-bénéficiaires et veiller à la dignité de la classe ouvrière, surtout celle évoluant dans le secteur informel ».
Selon Mayara, l’UGTM s’inscrit dès maintenant dans « la promotion et la sensibilisation pour l’importance de ce programme royal, qui mènera au renforcement de la protection sociale et au soutien des catégories dans le besoin ».
Pour rappel, le Souverain a présidé, mercredi au Palais Royal de Fès, la cérémonie de lancement de la mise en œuvre du projet de généralisation de la protection sociale et de signature des premières conventions y afférentes. Il s’agit de trois conventions-cadres portant sur la généralisation de l’Assurance maladie obligatoire de base au profit de la catégorie des professionnels et travailleurs indépendants et personnes non-salariées exerçant une activité privée.
La première convention-cadre porte sur la généralisation de l’assurance maladie obligatoire de base au profit des commerçants, artisans, professionnels et prestataires indépendants soumis au régime de contribution professionnelle unique, au régime de l’auto-entrepreneur ou au régime de la comptabilité, qui concerne plus de 800.000 adhérents.
La deuxième convention-cadre porte sur la généralisation de l’assurance maladie obligatoire de base au profit des artisans et professionnels de l’artisanat (environ 500.000 adhérents).
La troisième convention-cadre concerne la généralisation de l’assurance maladie obligatoire de base au profit des agriculteurs (environ 1,6 million d’adhérents).
Maghress