G5 Sahel Le Général de brigade Oumarou Gazama prend fonction

69369963 2719746054726592 2629998149686525952 n
69369963 2719746054726592 2629998149686525952 n

Le Général de brigade Oumarou Namata Gazama du Niger a pris fonction, le 17 août dernier, à la tête de la force conjointe  du G5 Sahel en remplacement  du  Général de division Hanana Ould Sidi de la Mauritanie. C’était à la place d’Armes du 34ème Bataillon du Génie Militaire en présence  du président en exercice du Comité de Défense et de Sécurité de la Force Conjointe du G5 Sahel, du chef d’Etat-major général des armées du Burkina Faso,  Général de brigade Moïse Miningou, du  Chef d’Etat-major Général des Armées du Mali, Général de division Abdoulaye Coulibaly, des attachés militaires résidant au Mali, des directeurs de service, des partenaires (Barkhane-MINUSMA) et plusieurs chefs militaires.

Ainsi, la Force Conjointe du G5 Sahel entamera son 3ème mandat sous le commandement du Général Gazama.  Cet officier de la cavalerie a commandé  plusieurs escadrons blindés à Niamey, Zinder et dans les montagnes du nord du Niger. Il est réputé avoir livré à Diffa l’une des plus grandes offensives meurtrières contre Boko Haram.

A.D

Source: l’Indépendant

Force conjointe du G5 sahel : les adieux du général Hanena au président du Faso.


Force conjointe du G5 sahel : les adieux du général Hanena au président du Faso.(Ouagadougou, 19 août 2019). Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice du G5 Sahel, a accordé en fin de matinée, une audience au commandant sortant de la Force conjointe du G5 Sahel, le général Hanena Ould Sidi de Mauritanie. Il était accompagné de son successeur, le général nigérien Oumarou Namata Gazama.
« Je suis en fin de mission au niveau de la Force conjointe du G5 sahel, je suis donc venu dire au revoir au président du Faso et lui présenter mon successeur, le nouveau commandant de la force, le général Oumarou Namata Gazama » a déclaré à l’issue de l’audience, le général Hanena en poste depuis juillet 2018.
Cet entretien avec le président en exercice du G5 Sahel a été également une occasion pour le commandant sortant de faire le point de sa mission à la tête de la Force conjointe. « On a fait un compte rendu des activités et du mandat passé au président du Faso. Nous avons aussi évoqué les problèmes qui continuent de se poser au niveau de la Force conjointe, pour lesquelles des solutions urgentes doivent être trouvées » a souligné le général Hanena Ould Sidi.
En termes de bilan de son passage au commandement de la Force conjointe du G5 Sahel, le général mauritanien a noté « avec satisfaction », la mise en place d’une chaîne de commandement courte, l’instauration d’une discipline forte, la présence permanente de troupes dans les zones sensibles, le renforcement des liens entre la force et les populations, et l’existence d’un système de renseignement efficace.
Le commandant sortant a annoncé la poursuite des opérations conjointes. « Une planification trimestrielle a été déjà faite et le commandant entrant va donner des instructions pour que le travail de planification continue afin que les opérations de ce trimestre soient menées comme elles ont été planifiées » a relevé le général Hanena Ould Sidi.
(Source: Direction de la communication de la présidence du Faso via G5 Sahel)