En réponse à des commentaires de lecteurs -Par : Sidi Mohamed Maham

511767492 7491054
511767492 7491054

En réponse à des commentaires de lecteurs/ Par : Sidi Mohamed Maham
a) Mr Sidi Mohamed Chighaly
Le problème ne se limite pas à une personne, dans le dos de laquelle se tramaient des choses, louches, et qu’on veuille vaille que vaille, savoir si oui ou non elle était au courant. Il y a plus grave. Vous avez sous les yeux, un pays, en l’occurrence le vôtre, économiquement exsangue, pour avoir été pillé, des années durant, sans que personne ne lève le petit doigt, pour le secourir.

Ce qui nous amène à choisir : 1) Â mettre en branle la Justice, pour entrer en possession des biens volés, et punir les prédateurs qui nous narguent en s’exhibant sans pudeur dans le luxe de leurs richesses volées, à dessein de nous enfoncer un peu plus dans notre condition d’ éternels clodos. 2) Â continuer à tourner en rond dans un cercle vicieux centrer sur une seule personne, en nous demandant sans fin comment cela s’est pu faire à son insu ? En ce qui me concerne j’ai toujours sollicité à cors et à cris de ceux qui possède l’ombre d’une preuve pouvant m’impliquer dans une affaire de corruption, ou de malversation d’en faire état. Â part cela, je n’ai jamais été chargé de contrôler ou de perquisitionner dans des affaires de pots-de-vin, et rien ne m’autorise juridiquement d’intervenir dans le domaines des responsabilités des autres, dont je ne vois d’ailleurs pas pourquoi vous voudrez que j’écope en leur nom et place des crimes, que ces messieurs qui sont supposés être responsables de leurs actes, ont perpétré, sans qu’il soit exercé à leur encontre la moindre contrainte physique ou morale.
b) Mr Ahmed Bahah
Vous généralisez en incriminant le système d’avoir ratissé à plat toutes les ressources de l’Etat, sur lesquelles il aurait passé comme une tondeuse en pleine activité dans un parc à gazon, alors qu’en réalité, c’est d’une poignée d’individus, connus de tous, qu’il s’agit. Et il revient à la commission d’enquête parlementaire – dont c’est principalement la tâche – d’arriver jusqu’à eux, et de leur faire vomir tout ce qu’ils ont pu engloutir au cours de leur démentielle crise de boulimie. Les autres, c’est-à-dire la grande majorité d’adhérents au système sont des personnes qu’il faut à mon avis se garder de salir l’honorabilité sans preuve, ne serait ce que parce qu’ils ont servi avec amour et abnégation leur patrie. Je ne vous le dirai jamais assez, mais afin que justice et progrès politique aillent du même pas, il faudra à tous les moins que les efforts de ces femmes, et de ces hommes, qui méritent décoration et reconnaissance soient enfin salués de tous.

Traduit par : Deddah Abd-Daim.