Discours du Président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani  à l’ouverture de la conférence africaine pour la promotion de la paix

Ghazouani Ouadane
Ghazouani Ouadane

Au nom d’Allah, le Clément et le Miséricordieux et Prière et Paix sur le plus noble des Messagers d’Allah.

Excellence Monsieur le Premier ministre,

Monsieur le Président du Conseil constitutionnel

Monsieur le Chef de file de l’Opposition,

Messieurs les ministres,

Son éminence Abdallah Ben Boya, président du Forum de la consolidation de la paix dans les sociétés musulmanes,

Excellences les Ambassadeurs et Représentants des missions diplomatiques,

Messieurs et Mesdames les Représentants des organisations internationales accréditées dans notre pays,

Éminences les oulémas participant au Congrès,

Messieurs, Mesdames,

Je voudrais tout d’abord souhaiter la bienvenue aux éminents savants et à tous nos honorables invités sur la terre de la République islamique de Mauritanie, qui à travers les âges a été une destination pour les savants et les chercheurs du monde entier, un espace d’échanges culturels unique et une source d’un large rayonnement civilisationnel par la grâce duquel se sont propagés dans la sous-région les enseignements de la religion islamique authentique et ses valeurs éternelles de tolérance et de fraternité.

J’adresse également mes sincères remerciements à son éminence Cheikh Abdoullah ben Boya, président du Forum pour la promotion de la paix dans les sociétés musulmanes, pour l’organisation de cette deuxième édition de la conférence africaine pour la promotion de la paix, ainsi que pour son dévouement constant consacrant son action et son savoir à la compréhension des grandes questions de l’époque et de ce qu’elles impliquent comme importants défis pour l’ancrage de la paix, de l’entente et de la fraternité entre les peuples du monde.

Inutile de souligner qu’aujourd’hui l’extrémisme et la violence, et le terrorisme qui en résulte, qui font des victimes innocentes et portent gravement atteinte aux économies, à la sécurité et à la stabilité de nombreux pays, constituent de nos jours, en particulier sur notre continent africain, une menace imminente pour les entités étatiques et bloquent toutes les perspectives de stabilité et de développement.

Face à la complexité du phénomène de l’extrémisme et du terrorisme du fait de l’imbrication de ses multiples facteurs, la République islamique de Mauritanie a adopté, pour y faire face, une approche intégrée et globale qui ne se limitait pas à la seule dimension militaire et de développement, mais englobait également la dimension idéologique qui est au centre de la structure générale de ce phénomène, car l’extrémisme des idées est dans la plupart des cas à l’origine de l’extrémisme et de la violence dans les actes.

La pensée extrémiste trouve dans la fragilité des conditions sociales, l’injustice, la pauvreté, l’ignorance et le chômage, un environnement propice à sa croissance et à sa propagation dans le corps social, en particulier chez les jeunes, de sorte qu’elle se transforme par conséquence en violence terroriste effective, destructrice et meurtrière.

Il est vrai que la victoire sur le terrorisme exige de briser son épine militaire ainsi que de le priver d’un environnement favorable en luttant contre l’ignorance, le chômage et la pauvreté, et d’instaurer un État de droit solidement ancré et de construire un développement durable. Mais, il convient également, en priorité, d’œuvrer à ôter des esprits les germes de l’extrémisme idéologique en assurant la promotion de la culture de la paix, de l’amour et de la fraternité, ainsi qu’en prêchant les valeurs islamiques authentiques de tolérance, de modération, de fraternité tout en les protégeant contre les interprétations perverties.

Dans tout cela, après Allah, le Tout-Puissant, nous comptons beaucoup sur votre conférence, dont nous allons ouvrir aujourd’hui la deuxième édition. Nous sommes convaincus que les plans d’action, les stratégies et les recommandations éclairées qui en ressortiront, ainsi que les initiatives qui suivront en Afrique et dans le monde de façon générale vont contribuer à la paix dans le monde et à la diffusion de l’esprit de tolérance et d’ouverture de manière à assécher les sources de la violence et de l’extrémisme.

Avec la bénédiction d’Allah, j’annonce l’ouverture de la deuxième édition de la Conférence africaine pour la promotion de la paix sous le thème: «Apporter la paix dans le monde», souhaitant plein succès à ses travaux.

Je vous remercie we salam aleykoum we rahmetou Allah we Barakatouhou