De retour au Mali : l’ex-otage, Sophie Petronin est passée par le Senegal.

sophie senegal
sophie senegal

De retour au Mali : l’ex-otage, Sophie Pétronin est passée par le Sénégal. ©dr

Enlevée en 2016 à Gao, dans le nord du Mali, Sophie Pétronin a été libérée en octobre 2020 par le Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans. L’humanitaire française a été relâchée en même temps que Soumaïla Cissé et deux citoyens italiens dans l’échange de prisonniers entre le groupe terroriste proche d’Al Qaida et les autorités maliennes.

L’ex otage qui s’était depuis installée en Suisse avec son fils Sébastien, est de retour au Mali. L’information est révélée par Mediapart et confirmée par RFI. Les deux médias français ont précisé que Sophie Pétronin n’a jamais été portée disparue comme le laisse penser un avis de recherche émis récemment par les autorités maliennes qui le géolocalisait à Sikasso, dans le sud. En réalité, l’ancienne prisonnière du GSIM est retournée au Mali depuis maintenant huit mois.

Elle est partie de Genève avec son fils Sébastien en passant par le Sénégal d’où ils ont pris un bus, direction le Mali.

Sur l’étape du Sénégal, Médiapart écrit que Sophie Pétronin et son fils ont été verbalisés pour avoir bravé l’arrêté fermant les frontières sénégalaises aux citoyens français par réciprocité. Le retour en Suisse qui se présentait comme la deuxième option n’était pas envisageable.

À Dakar, mère et fils se sont installés près de la Pointe des Almadies, le temps de souffler et d’étudier le reste du chemin. À Bamako, selon Médiapart, Sophie Pétronin a pu rencontrer Zeinabou, sa fille adoptive…