Covid-19 : Le ministère de la Santé présente son bilan bimensuel

MAPPH 20210413 0018 MAP map
MAPPH 20210413 0018 MAP map

Abdelkrim Meziane Belfquih présente le bilan bimensuel de la situation épidémiologique du Covid-19 au Maroc, le 13 avril 2021 / Crédit photo: MAP

La persistance de la hausse du nombre de cas positifs au Covid-19 au Maroc durant les deux dernières semaines appelle à plus de vigilance et à un plus grand respect des dispositions restrictives, a indiqué mardi à Rabat, un responsable du ministère de la Santé.

Présentant le bilan bimensuel relatif à la situation épidémiologique, le chef de la division des maladies transmissibles à la direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies, Abdelkrim Meziane Bellefquih a souligné que cette hausse inquiétante perdure pour la 6-ème semaine consécutive, appelant à un respect plus strict des mesures restrictives, afin de préserver les acquis réalisés par le Maroc depuis le début de la crise sanitaire.

Cette évolution a concerné neuf régions du Royaume, à savoir Souss-Massa (49,5%), Dakhla-Oued Eddahab (42,2%), Laâyoune-Sakia El Hamra (39,3%), Guelmim-Oued Noun (27,8%), Rabat-Salé-Kénitra (27,7%), Béni Mellal-Khénifra (27,6%), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (15%), Casablanca-Settat (10,9%) et Marrakech-Safi (5,6%), a précisé M. Bellefquih, relevant qu’une augmentation a été enregistrée au niveau du nombre des cas actifs, qui sont passés de 3.364 cas il y a deux semaines à 4.736 jusqu’à lundi, soit une hausse de 40%.

Même tendance haussière pour les cas critiques ou sévères admis aux unités de soins intensifs, qui ont augmenté de 6% ces deux dernières semaines, a-t-il ajouté, faisant savoir que le taux d’incidence a, également, connu une légère hausse, passant de 9,7 cas par 100.000 habitants fin mars à 10,8 la semaine dernière.

Par ailleurs, le taux de reproduction a connu une stagnation, se stabilisant à des niveaux +1, alors que le plan national de la lutte contre la pandémie ambitionne de réduire cet indice à moins de 0,7, a noté M. Bellefquih.

Pour sa part, la courbe des décès a poursuivi sa tendance baissière durant la même période, enregistrant une baisse de 3,8%.

Le responsable a fait état de 502.277 cas positifs enregistrés au Maroc jusqu’au 12 avril, soit un taux d’incidence de 1.381 par 100.000 habitants, faisant savoir que ces données placent le Maroc à la 39-ème position mondiale et 2-ème continentale en termes de cas positifs.

En outre, M. Bellefquih a indiqué que jusqu’à lundi, 8.909 décès ont été enregistrés, soit un taux de létalité de 1,8%, contre un taux mondial de 2,2%, soulignant que le taux de guérison s’est stabilisé à 97,3 avec 488.632 personnes guéries.

Le responsable a, également, abordé d’autres points, tels que la détection du variant britannique du virus dans 7 régions et la poursuite de la campagne nationale de vaccination.

Face à la situation épidémiologique inquiétante, le ministère de la Santé exhorte tous les citoyens à continuer à respecter les mesures restrictives durant le mois de Ramadan et poursuivre les efforts consentis et prendre toutes les dispositions nécessaires, afin d’endiguer la propagation de la pandémie dans notre pays, a conclu M. Bellefquih.

Menara