Conseil des ministres: Satisfait du déroulement du dialogue politique, félicitations des parties prenantes

Conseil des ministres: Satisfait du déroulement du dialogue politique, félicitations des parties prenantes

Le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, conformément à la tradition de dialogue politique

qui a façonné notre pays sous l’égide du Président Mohamed Ould Cheikh El Ghaouani a procédé à une consultation sur les résultats d’un dialogue ouvert, honnête et constructif avec les partis politiques.
Pour rappel, 24 partis politiques ont participé à cette conférence d’une journée. La rencontre s’est tenue en présence de M. Mohamed Mahfoudh Brahim Ahmed, secrétaire général du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, et de plusieurs Responsables centraux du ministère. L’un des principaux points de désaccord entre les parties impliquées dans cette consultation était le système de représentation proportionnelle.
Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur,  les partis se sont mis d’accord pour que 50% des membres de l’Assemblée nationale soient élus à la proportionnelle et 50% au scrutin majoritaire à deux tours.

Les participants ont également soutenu un système de représentation proportionnelle à un niveau pour l’élection de tous les conseils locaux et municipalités, en tête de liste des orateurs parlementaires et des maires les plus votés.
Un communiqué de presse du ministère révèle l’innovation. Une liste nationale de 11 jeunes mixtes qui ont besoin d’au moins deux sièges pour les personnes aux besoins spéciaux.
Une nouvelle division a été créée au niveau de Nouakchott, avec trois circonscriptions de sept sièges chacune, et trois autres sièges dans la capitale avec 21 membres à la prochaine Assemblée nationale.
Le but de cette réunion est de parvenir à une formule convenue entre les différents partis politiques sur toutes les questions liées aux pourparlers électoraux à venir.
Les membres du Gouvernement au conseil des ministres s’en sont félicités et ont remercié tous les partis politiques pour le succès de ce dialogue.

Bouton retour en haut de la page