Communiqué final sanctionnant la visite du Président tchadien en Mauritanie

27 07 2021 m 014
27 07 2021 m 014

Communiqué final sanctionnant la visite du Président tchadien en Mauritanie

Son Excellence Monsieur Mahamat Idriss Déby Itno, Président du Conseil militaire de Transition, Président de la République du Tchad, chef de l’Etat, Président en exercice du G5 Sahel a achevé mardi une visite d’amitié et de travail de deux jours en Mauritanie.

Le Communiqué final conjoint sanctionnant la visite réaffirme la solidité des relations fraternelles et de coopération unissant les dirigeants des deux pays Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et son frère Son Excellence Monsieur Mahamat Idriss Déby Itno, Président du Conseil militaire de Transition, Président de la République du Tchad, chef de l’Etat, Président en exercice du G5 Sahel.

Le communiqué souligne la convergence de vues des deux pays à l’égard des questions d’intérêt commun.

Voici l’intégralité du communiqué final « 

 » A l’invitation de Son Homologue et Frère, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, Président de la République Islamique de Mauritanie, Son Excellence le Général de Corps d’Armée, Mahamat Idriss Déby Itno, Président du Conseil Militaire de Transition, Président de la République du Tchad, Chef de l’État, a effectué, du 26 au 27 juillet 2021, une visite d’amitié et de travail en Mauritanie, à la tête d’une importante délégation comprenant plusieurs ministres et des hauts fonctionnaires membres de Son Cabinet.

Cette visite qui s’inscrit dans la continuité des excellentes relations d’amitié et de coopération entre les deux pays, traduit la volonté de les renforcer encore davantage par le biais de la concertation régulière et du dialogue permanent entre les deux Chefs d’État, et vise à consolider les liens historiques d’amitié et de fraternité qui unissent les deux Peuples frères mauritanien et tchadien.

Au cours de cette visite, les deux Présidents se sont entretenus en tête-à-tête des relations bilatérales et des questions sous régionales et continentales d’intérêt commun.

Les deux Chefs d’État ont également eu une séance de travail élargie aux membres de leurs délégations, empreinte d’une large convergence de vues sur l’ensemble des sujets abordés.

SEM Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et SEM Mahamat Idriss Déby Itno se sont félicités de cette convergence de vues et, ont réaffirmé leur ferme volonté de tout mettre en œuvre pour développer et raffermir les liens de coopération entre les deux pays dans l’intérêt de leurs deux peuples frères.

Les deux Chefs d’État ont également échangé sur l’évolution de la transition politique au Tchad et se sont félicités des avancées enregistrées dans le processus. Ils ont encouragé tous les acteurs concernés à œuvrer en faveur d’une transition pacifique, apaisée et réussie.

Abordant la situation sécuritaire au Sahel, Ils ont insisté sur la nécessité d’approfondir la collaboration entre les États membres du G-5 Sahel afin de mieux prévenir la criminalité transfrontalière organisée et de lutter plus efficacement contre le terrorisme et l’extrémisme.

Les deux Présidents ont exprimé leurs vives préoccupations face à la résilience des groupes terroristes dans le Sahel et le bassin du Lac-Tchad, et ont rendu un vibrant hommage aux efforts déployés par les Etats du G5 Sahel.

Les deux Présidents ont convenu de la nécessité de poursuivre et concrétiser la montée en puissance et l’autonomisation de la Force Conjointe du G5 Sahel.

Ils ont ainsi appelé à une mutualisation des moyens et une synergie des efforts pour plus d’efficacité dans les opérations militaires. Ils ont, à cet égard, souligné l’urgence de la transformation de la Force Conjointe du G5 Sahel en une véritable force autonome dans ses opérations, son fonctionnement et sa gestion financière.

Ils ont réitéré leur appel aux Nations Unies pour examiner la question d’un financement pérenne de la Force du G-5 Sahel à travers l’octroi à cette force d’un mandat sous le chapitre VII de la Charte des Nations Unies.

Évoquant les conséquences de la crise libyenne, les deux Chefs d’État ont exprimé leur vive préoccupation devant la menace que constituent, pour la Libye elle-même, ses voisins et le Sahel, la présence sur le sol libyen de bandes armées incontrôlées, de mercenaires et de groupes terroristes se livrant à des trafics illicites en tous genres.

Ils ont noté avec une vive préoccupation les conséquences désastreuses en termes de déstabilisation des pays voisins et du Sahel, d’un départ du territoire libyen des mercenaires, des combattants étrangers et autres bandes armées irrégulières s’il était mené sans mesures d’accompagnement, de Désarmement et de Démobilisation sous l’égide des Nations Unies.

Ils ont rendu un vibrant hommage au Maréchal du Tchad Feu Idriss DebyItno, tombé au champ d’honneur, ainsi qu’à son action en faveur de la sécurité dans son pays et dans le Sahel.

Les deux Chefs d’état ont appelé à la dynamisation des relations économiques et commerciales entre les deux pays ».

Nouakchott,  27/07/2021