Brahim Ghali convoqué par la justice Espagnole

brahim ghali polisario
brahim ghali polisario

3 Mai 2021 par Maroc Hebdo

Entré avec une fausse identité en Espagne, où il est hospitalisé dans la région de Saragosse, le chef des séparatistes du Polisario a été convoqué par un juge d’instruction de la 5ème chambre de l’audience nationale (plus haute juridiction) à Madrid. La convocation lui a été remise lundi et il il doit se présenter mercredi 5 mai à 10h30 devant le juge.

La convocation concerne l’affaire Fadel Breika. Activiste dans les camps du Polisario, M. Breika a été enlevé en juin 2019 et libéré début 2020. Il avait en février 2020 témoigné devant le conseil des droits de l’Homme de l’ONU à Genève accusant Brahim Ghali et d’autres dirigeants séparatistes de mener une politique de terreur basée sur les kidnappings, les assassinats et les enlèvements.

Il ajoute avoir été torturé des semaines durant et son corps porte encore les traces des sévices subis. Naturalisé espagnole, il a porté plainte contre Brahim Ghali et d’autres dirigeants séparatistes. De même qu’il a dénoncé des officiers de renseignement algériens eux aussi impliqués.

La convocation de M. Ghali marque un tournant dans le long processus judiciaire enclenché contre lui en Espagne. Il est également poursuivi pour viol par la jeune sahraouie Khadijatou Mahmoud, pour extermination par l’association sahraoui des droits de l’Homme, pour activités terroristes par l’association des marins canaris regroupant les familles de trois cent marins des iles canaries disparues en mer.

Mots clés: Polisario, Espagne, Ghali

Source : Maroc Hebdo