Bouamattou vs Bechir: Le dessous de l’affaire

Bouamattou vs Bechir: Le dessous de l’affaire

Selon la dernière livraison de « Jeune Afrique » le fonds de l’affaire jeudi 13 octobre 2022, de l’homme d’affaires, Béchir Moulaye El Hassen, fils du patron de Comatel, second actionnaire de Mattel, serait lié à une affaire de «plusieurs prestations de Consulting fournies à sa société et facturées 300.000 euros à Mattel dans le cadre de plusieurs projets de cession de l’opérateur mauritanien entre 2012 et 2016 ». Relaxé après son interpellation par la police à la suite à une plainte de Mohamed Ould Bouamatou, Bechir Ould Moulaye El Hassen avait été entendu par les enquêteurs de la police.

Lire aussi: Signature d’un accord de partenariat entre Mattel et Huawei

L’affaire considérée comme rocambolesque entre les cousins actionnaires a pris de court l’opinion pour qui Bouamatou et Moulaye El Hassen étaient jusqu’ici considérés au-delà de leurs partenariats comme des «amis proches ». Cette affaire va, sans doute, assombrir d’un nuage les relations entre les deux hommes.
Mattel, premier opérateur de téléphonie cellulaire en Mauritanie et qui fait depuis quelques temps l’objet d’une tentative de cession de parts est détenue, rappelle-t-on, par trois actionnaires principaux que sont Tunisie Telecom (51%), BSA télécommunication de Mohamed Bouamattou (24,5%) et Comatel de Moulaye El Hassen (24.5%).

La dépêche

Bouton retour en haut de la page