Une année de coopération « exemplaire » entre la Chine et la Mauritanie

23 12 2019 M 00 00 07
23 12 2019 M 00 00 07

La Mauritanie et la Chine entretiennent en 2019 des relations de coopération touchant à tous les domaines, jugée « exemplaire » par les observateurs mauritaniens.

Quelle que soit l’évolution de la situation internationale, les deux peuples avancent toujours « la main dans la main et les relations entre nos deux pays manifestent toujours une forte dynamique de développement », a salué l’ambassadeur de Chine en Mauritanie, Zhang Jianguo.

Zhang Jianguo

Sur le plan diplomatique, l’envoyé spécial du président chinois Xi Jinping, Wang Dongming, également vice-président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale, est venu spécialement à Nouakchott, la capitale mauritanienne, pour assister le 1er août à l’investiture du président Mohamed Ould Ghazouani.

Sur le plan économique, Beijing vient d’accorder à ce pays d’Afrique de l’Ouest une aide sans contrepartie de 43 millions de dollars pour soutenir le développement économique et social.

Cette coopération a également enregistré des progrès remarquables en 2019, avec l’achèvement de nombreux projets financés par le gouvernement chinois, dont la rénovation complète du Complexe olympique, la remise de scanners à la douane ou encore la coopération technique au Centre de démonstration des techniques agricoles.

En outre, il convient de noter qu’un grand nombre de projets sont en cours d’exécution, notamment l’extension d’immeubles administratifs à Nouakchott, la rénovation de l’Hôpital de l’amitié et la construction d’un bloc pour le service des maladies tropicales et infectieuses.

Certaines entreprises chinoises implantées en Mauritanie contribuent à l’amélioration des infrastructures locales, à celle du niveau de vie des populations à travers la création de milliers d’emplois et à l’augmentation des recettes fiscales du Trésor public mauritanien.

Sur le plan sanitaire, l’ambassade de Chine a célébré début décembre le plein succès des consultations et opérations ophtalmologiques effectuées bénévolement par la mission médicale « Marche vers la lumière ». Environ 250 patients ont été opérés gratuitement et un don de matériel médical et de médicaments valant environ 260.000 dollars a été fait au Centre de coopération ophtalmologique sino-mauritanien de l’Hôpital national de Mauritanie.

Le 30 octobre, la Chine a accordé à la Mauritanie un financement pour la construction à Nouakchott d’un nouveau siège pour le Centre national de recherche en santé publique. Celui-ci comprendra, outre des bâtiments administratifs, des laboratoires de diagnostic bactérien, de virologie parasitaire, de biologie moléculaire et de contrôle de la qualité (eau et aliments).

Depuis 1968, le gouvernement chinois a envoyé en Mauritanie 33 équipes médicales totalisant plus de 850 médecins dans des provinces de l’intérieur du pays.

L’année 2019 aura également été une année fructueuse pour les échanges culturels. De nombreuses associations d’amitié ont vu le jour, notamment l’Association des Mauritaniens diplômés de Chine, le Centre d’échanges culturels sino-mauritaniens « Route de la Soie », mais aussi la Chambre de commerce Chine-Mauritanie.

Le Centre d’enseignement du chinois de l’Université de Nouakchott, fondé en 1989, continue de former des centaines d’étudiants. Le premier Institut Confucius ouvert en Mauritanie en 2019 comprend des cours de mandarin où sont inscrits plusieurs dizaines de jeunes Mauritaniens.

Un groupe parlementaire d’amitié sino-mauritanien a été mis en place en octobre avec pour objectif de « consolider la coopération (…) dans tous les domaines ». Le lancement des travaux de ce groupe composé de 24 députés, dont certains issus d’universités chinoises, a eu lieu à l’Assemblée nationale en présence du ministre mauritanien des Relations avec le Parlement, Sidi Mohamed Ould El Ghaber, et de l’ambassadeur Zhang.

Sur le plan de la défense, la Chine a décidé d’apporter son soutien aux efforts du G5 Sahel dans sa lutte antiterroriste et le maintien de la paix et de la sécurité, donnant des équipements militaires à chacun de ses membres (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad).

De plus, afin de contribuer à la montée en puissance de l’armée mauritanienne, les écoles militaires chinoises continuent d’accueillir des officiers supérieurs mauritaniens.

La Chine a toujours exprimé son engagement à continuer d’apporter une aide amicale pour contribuer au développement économique et social de la Mauritanie. « Elle restera un ami fiable et un partenaire sincère de la Mauritanie », a assuré M. Zhang lors d’une récente conférence à Nouakchott.
Source: Agence de presse Xinhua