Bassikounou : Le Premier ministre donne le coup d’envoi de la mise en exploitation d’un certain nombre de barrages

Bassikounou : Le Premier ministre donne le coup d’envoi de la mise en exploitation d’un certain nombre de barrages

Le Premier ministre, Monsieur Mohamed Bilal Messaoud, a donné, vendredi, à partir de la localité d’ Arken, relevant de la commune de Dhar, département de Bassikounou, le coup d’envoi de la mise en exploitation d’un certain nombre de barrages, réalisé dans le cadre du système de contrôle et de maitrise des eaux de pluie, et s’inscrivent dans le cadre des festivités commémoratives du 61e anniversaire de l’indépendance nationale.

Il s’agit des barrages d’ ‘’Arken’’, de ‘’Baghil Nkala’’, d’’El Biziya’’ et de ‘’Ravigh’’.

Le premier ministre a posé, également, la première pierre du barrage de ‘’ Sidra’’.

Ces barrages ont été réalisés dans le cadre du programme prioritaire élargi du Président de la République pour un financement de l’Etat de l’ordre de 688 millions MRO.

S’exprimant à cette occasion, le ministre de l’Agriculture, M. Sidina Ahmed Ely, a précisé que cette réalisation s’intègre dans le droit fil des engagements du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, au sujet de l’exploitation optimale de nos ressources hydriques et de leur maitrise pour mieux développer et moderniser notre culture pluviale.

Il a ajouté qu’en plus de ces acquis phares, plusieurs autres barrages avaient été réalisés dans plusieurs localités comme ceux de Ejreif en Adrar, d’Emirkel dans le Tiris Zemmour, de Tachout Dakhna au Tagant, de Maghta-Lahjar au Brakna, de Gleibat Lemhar au Hodh Charghi de Korodiel et Hneikat Djol dans l’Assaba et de Laghdaf au Hodh El Gharbi.

« Notre département veille sur l’exploitation optimale de toutes ces réalisations. Il a dépêché ces derniers jours cinquante-huit agents vulgarisateurs vers les différentes wilayas du pays pour l‘encadrement des agriculteurs et leur formation sur le meilleurs usage des techniques, équipements modernes et des intrants agricoles », a-t-il noté.

Au sujet des perspectives d’avenir, le ministre a déclaré que son département œuvre actuellement pour l’introduction des techniques de collecte des eaux de pluie, d’entretien du sol, de l’extension de la machination agricole, d’amélioration de semences et du renforcement de la protection des cultures contre les déprédateurs, tout cela dans le cadre d’une nouvelle politique de réduction des coûts de la production et d’accroissement du rendement dans les zones pluviales.

Pour sa part, le maire de la commune de Dhar, M. Mohamed Lemine Ould Ahmedou, a souligné l’importance de ces réalisations devant permettre de protéger de sa ville contre les inondations, d’accroître le rendement économique et de créer des occasions locales d’emploi.

Bouton retour en haut de la page