« Assurer une bonne préparation de la campagne agricole pluviale… »

« Assurer une bonne préparation de la campagne agricole pluviale et échanger sur les différents goulots d’étranglement du secteur », tel est l’objet de la réunion que le wali du Gorgol, M. Ahmedna Ould Sidibe, a tenue, mardi à Kaédi, avec les représentants des agriculteurs de la wilaya.

A cette occasion, M. Ould Sidibe a souligné l’intérêt que représente le secteur agricole en tant qu’une priorité de l’action du gouvernement.

« Le défis générés par le bouclage total des frontières et les conséquences socioéconomiques de la pandémie de covid-19 nous obligent à mettre en œuvre une stratégie rapide et déterminante pour parvenir à l’autosuffisance alimentaire, par le bais de l’agriculture vivrière, et de tirer les leçons de la pandémie, et du processus de résilience imposant à chaque pays à se replier sur soi », a-t-il, déclaré.

Au sujet de la dette agricole, le wali a exhorté les paysans à honorer leurs engagements, pour éviter de s’exposer aux procédures juridiques pénales en vigueur.

« Le temps du laisser-aller est révolu pour de bon. L’Administration usera de toutes ses compétences pour traiter rapidement et avec fermeté tous les dysfonctionnements, et récupérer les biens de l’État pour les réinvestir dans de nouveaux crédits agricoles, qu’ils soient : irriguée, saisonnière ou maraichère », a déclaré le wali du Gorgol.

Il a exhorté les représentants des organisations paysannes à faire preuve de volonté et dynamisme dans le travail, afin que la wilaya renoue avec son passé de grenier du pays, avant que les dettes s’accumulent, et que le secteur tombe en léthargie. Il s’est dit étonné du fait que les agriculteurs de la wilaya n’ont pas profité de l’installation des institutions spécialisées dans le chef-lieu de la wilaya, comme le Crédit agricole, le Centre de recherches agricoles, l’ENVA et la SONADER.

Le wali a enfin rassuré les agriculteurs quant à la mise en œuvre par le gouvernement d’un plan de renaissance du secteur, et a appelé l’assistance à l’accompagner activement.

En réponse, les représentants des mouvements paysans ont réitéré leur engagement à œuvrer pour le succès de la campagne, et à déployer les efforts pour le dénouement du problème de la dette agricole.

Bouton retour en haut de la page