Allemagne: Angela Merkel accuse la Russie de piratage

La chancelière allemande Angela Merkel au Bundestag, à Berlin, ce mercredi 13 mai 2020.
La chancelière allemande Angela Merkel au Bundestag, à Berlin, ce mercredi 13 mai 2020. REUTERS/Hannibal Hanschke

Texte par :Pascal Thibaut RFI

Depuis longtemps, beaucoup mettaient en cause la responsabilité de la Russie derrière certaines attaques informatiques commises en Allemagne contre des institutions publiques. Ces soupçons existaient également pour une opération menée contre le Bundestag en 2015. La justice allemande a confirmé cette thèse d’après la presse. Angela Merkel, interrogée sur le sujet, a étayé cette piste.

De notre correspondant à Berlin, RFI

« Je peux honnêtement dire que cela me fait mal. » Angela Merkel a répondu sans détours au Parlement à la question d’un député dénonçant les tentatives « scandaleuses » de piratage russes contre l’Allemagne et plus précisément l’attaque massive en 2015 contre le Bundestag dont la députée Angela Merkel a aussi été victime.

« Chaque jour, j’essaie d’avoir de meilleures relations avec la Russie et en même temps nous disposons de preuves tellement tangibles sur la responsabilité de Moscou », a ajouté la chancelière.

D’après les médias allemands, le parquet fédéral, au terme d’une longue enquête, a lancé un mandat d’arrêt contre le pirate informatique russe Dimitri Badin, également recherché par le FBI. Il aurait participé à une attaque informatique de la campagne des démocrates en 2016 aux États-Unis.

Angela Merkel a aussi évoqué le meurtre, l’an dernier en plein cœur de Berlin, d’un Géorgien d’origine tchétchène pour lequel la justice allemande soupçonne les services russes d’être impliqués.

La chancelière a précisé que l’Allemagne se réservait le droit d’adopter des mesures de rétorsion, y compris contre la Russie, sans préciser quelle pourrait être leur nature.

 À lire aussi : Allemagne: des hackers russes infiltrent le réseau interne du gouvernement

RFI

Bouton retour en haut de la page