Les masques cousus et offerts par des femmes africaines

Ecouter
Les femmes de l'association ACDG se sont mobilisées pour confectionner des masques et les offrir aux populations de Nogent-Sur-Oise, en banlieue parisienne.
Les femmes de l’association ACDG se sont mobilisées pour confectionner des masques et les offrir aux populations de Nogent-Sur-Oise, en banlieue parisienne. Association ACDG

Par :Corinne Mandjou – RFI

L’association ACDG – Association Camara Dramane Guemou – qui regroupe des femmes africaines à Nogent-sur-Oise, fabrique des masques aux normes et les offre aux populations pour l’après confinement.

Mobilisées habituellement pour des actions d’aide humanitaire en Mauritanie, les femmes de cette association ont répondu à l’appel de la mairie de Nogent-sur-Oise, en mettant à profit leur talent de couturière pour fabriquer des masques en tissu qui seront distribués aux habitants de leur commune.

RFI

Bouton retour en haut de la page