Coronavirus: le déconfinement prudent se poursuit à travers le monde

Précautions sanitaires contre reprise de l’activité économique : le dilemme est le même dans chaque pays.

C’est un cap de plus franchi dans la pandémie de Covid-19. Le coronavirus a fait plus de 250 000 morts dans le monde, dont plus de 85 % en Europe et aux Etats-Unis, depuis son apparition en Chine en décembre.

Au total, plus de 145 000 décès ont été recensés en Europe, continent le plus touché. Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts (68 934), devant l’Italie (29 079), le Royaume-Uni (28 734), l’Espagne (25 613) et la France (25 201).

  • L’assouplissement du confinement se poursuit

Précaution sanitaire contre reprise de l’activité économique : le dilemme est le même partout à travers le monde.

– En Europe, une quinzaine d’Etats ont entrepris avec la plus grande prudence d’alléger les mesures de confinement. En Italie, les habitants sont désormais autorisés à sortir, selon des schémas variant en fonction des régions. En Belgique, les entreprises qui n’accueillent pas de public ont pu redémarrer, et les Espagnols ont retrouvé leurs coiffeurs. Le Luxembourg a annoncé un retour progressif à la « vie sociale » à partir du 11 mai. Le gouvernement tchèque a pour sa part annoncé la levée des restrictions sur le transport international par la route et par le train, à compter de cette date.

– En Afrique, les rues de Lagos, ville la plus peuplée d’Afrique subsaharienne, grouillaient de monde lundi après un confinement d’un mois qui a asphyxié l’économie du Nigeria. Au Rwanda, les habitants de Kigali ont repris le travail.

– Aux Etats-Unis, la Californie, premier Etat américain à avoir décrété le confinement, va commencer à assouplir certaines mesures à la fin de la semaine, a annoncé lundi le gouverneur Gavin Newsom. A Washington, le Sénat américain a tenu lundi sa première séance plénière en cinq semaines avec de nouvelles consignes en vigueur pour éviter la propagation dans son enceinte du coronavirus. Les sénateurs – dont 49 sur 100 ont plus de 65 ans et sont donc considérés comme « à risque » – ont été encouragés à porter des masques. La capitale fédérale américaine est sous ordre de confinement jusqu’au 15 mai.

Portugal, Serbie, Belgique, Autriche, Turquie, Israël ou encore Tunisie et Liban ont également pris le chemin d’une plus grande liberté de mouvements. Avec parcimonie.

  • Déconfinement partiel au Canada

Mais le déconfinement n’est pas à l’ordre du jour partout : l’ouverture des commerces à Montréal a été repoussée d’une semaine, en raison du trop faible nombre de lits disponibles dans les hôpitaux et du risque que le déconfinement n’entraîne une augmentation des hospitalisations. Le Québec recense plus de la moitié des quelque 3 900 morts et 66 000 cas de Covid-19 au Canada, la vaste majorité dans la métropole québécoise, épicentre de l’épidémie au pays.

Un hôpital mobile installé à Montréal, le 26 avril.
Un hôpital mobile installé à Montréal, le 26 avril. CHRISTINNE MUSCHI / REUTERS

Sur l’île française de Mayotte, dans l’océan Indien, le début du déconfinement prévu le 11 mai a été reporté, car « le virus y circule librement », a fait savoir le premier ministre Edouard Philippe.

  • Téléthon planétaire

La chanteuse Madonna, Bill et Melinda Gates, des princes, un roi, des présidents et des chefs d’Etat ont participé lundi à un téléthon mondial organisé à Bruxelles pour financer la recherche et le développement d’un vaccin contre le nouveau coronavirus qui a permis de rassembler 7,4 milliards d’euros de contributions. Les Etats-Unis ont été les grands absents de ce marathon en ligne de trois heures, avec la Russie et l’Inde.

L’objectif visé était de 7,5 milliards d’euros, soit 8 milliards de dollars. Il devrait être atteint dans les prochains jours, car la Turquie, la principauté de Monaco et la Banque européenne d’investissement (BEI) n’ont pas précisé le montant de leurs contributions.

  • Attaques contre des médecins

Le gouvernement colombien a condamné lundi les nombreuses attaques de particuliers et de groupes armés envers des missions médicales en pleine pandémie de Covid-19, des personnels du secteur de la santé ayant été victimes de discriminations et de rejet. Quelque 64 agressions de ce type ont été répertoriées depuis le début de l’année en Colombie, où le premier cas de Covid-19 a été détecté le 6 mars.

SourceURL:https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/05/05/coronavirus-plus-de-250-000-morts-a-travers-le-monde_6038657_3244.html

Bouton retour en haut de la page