l’Emir d’Al-Qaïda dans la région du Sahara tué

L’Algérien Abou Yahya, émir d’Al-Qaïda au Maghreb islamique dans la région du Sahara, a été tué lors de l’attaque de la caserne de l’armée malienne de Bamba en février dernier, une attaque menée par le groupe Nousratou Al Islam We Al Mouslimine.
Des sources mauritaniennes citées par l’agence de presse « Sahara media » ont ajouté que le groupe a tenu à garder le secret de la mort de son chef, en attendant de mener une opération d’envergure au Mali, comme il est de tradition depuis près d’une vingtaine d’années.

Les mêmes sources révèlent qu’Al-Qaïda a choisi pour succéder à l’Emir Abou Yahya Abderrahmane Talha El Mekeni « Talha Elliby » à la tête de cet émirat, l’un des plus importants de la zone d’influence du groupe, située dans le nord Mali, à la frontière avec la Mauritanie.

Bouton retour en haut de la page