Pandémie covid-19 Mauritanie : l’entretien de Ould Ghazouani avec Ould Bredeleil fait polémique

Pandémie covid-19 Mauritanie-Les observateurs reviennent cette fin de semaine sur l’entretien du président mauritanien avec l’ancien chef historique du parti Baath nationaliste en Mauritanie responsable des déportations des noirs en 89 et les exactions contre les 28 soldats noirs pendus en 91 à Inal au Nord du pays.

Cette audience de Ould Ghazouani avec Ould Bredeleil qui s’inscrit dans le cadre de la concertation périodique politique est considérée par les observateurs comme une politique d’autruche à deux visages.

En recevant au palais de la république l’un des chefs historiques du Baatisme mauritanien à l’origine des pires exactions contre les négro-africains le chef de l’Etat est rattrapé par l’histoire qui veut qu’il mette au même pied d’égalité tous les mauritaniens en invitant également le président des FPC Samba Thiam chef historique du premier mouvement de libération africaine de Mauritanie dans l’attente depuis plus de 3 ans du récépissé de son parti. Il a connu les horreurs de la prison de Oualata avec tous les dirigeants Flamistes auteurs du manifeste du négro-mauritanien opprimé en 86. Quatre parmi eux sont morts dans cette prison.

Deux poids deux mesures révélateurs d’un régime qui n’a pas tourné la page au racisme d’Etat. Dans cette crise sanitaire où l’Union sacrée a fait ses preuves aucune personnalité politique ne doit pas être écartée de cette volonté de normalisation avec l’opposition.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

kasstaya.com 

Bouton retour en haut de la page